AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retour en Arrière Chibi!Boys !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Grand Duc
Admin
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 15/05/2014
Age : 22
Localisation : Juste derrière toi!

MessageSujet: Retour en Arrière Chibi!Boys !   Sam 4 Fév - 21:17

La rouquine squatta près de son amie, lui faisant un câlin de réconfort tout en l'écoutant, ayant un petit sourire amer au passage sur Garou se disant qu'elle attirait les mecs fort visiblement, ce qui n'était pas forcement une bonne chose... Elle était aussi inquiète pour Genos, mais ne le montra pas pour évité de rajoutée du stress a son amie, préférant restée positive.

- Ne t'en fais pas, on s'en sort toujours ! Vous surmonterez cette épreuve et au final, on verras que ce n'était pas si grave que ça !

Elle la serras encore vite fait contre elle avant de laissée la brune tranquille et d'aller rejoindre les garçons, écoutant malgré elle la fin de la conversation. Elle profita du câlin avec son homme en répondant amoureusement a son baiser, elle était assez contente que les choses soient "redevenue normal" même si tout était loin d'êtres régler.

- Moi aussi je t'aime ... Et je pense que du repos ne nous feras pas de mal même si c'est la dernière chose que j'ai envie de faire !

Elle lui fit un grand sourire avant de regarder la porte d'entrée d'où le cyborg n'avait pas bouger.

- Mais Genos ... C'est toujours notre Genos pas vrai ?

De son côté le concerner ne bouger toujours pas de là ou il était, réfléchissant a tout ce qui se bousculer dans sa tête, comment il allait devoir s'y prendre avec la brune même si pour le moment, il n'avait pas envie d'aller la voir, de peur de sombrer de nouveaux et il était persuadés que rien que voir cette stupide peluche suffirais a lui faire de nouveaux pété un câble, tout ça était encore bien trop frais pour qu'il fasse comme si de rien n'était avec Emiro. Il attendis donc son maitre pour rentrez chez eux, et passer une journée des plus banale; mais parfois, ça n'était pas plus mal de revenir a leurs petite routine quelques instants.

~~~~~~~~

Saitama passa doucement la main dans les cheveux de sa rousse et sourit d'un air quelque peu triste, mais rassurant.

- Oui c'est toujours notre Genos, mais il a manqué de peu de devenir Virus.

Lui aussi lança un regard au blond. Il embrassa avec fougue la rousse une nouvelle fois et lui caressa le visage avant de sortir en lui disant doucement

- prend soin de vous pour aujourd'hui. Je t'aime

Il ne se lasser pas de le lui répéter. Il sortit ensuite allant avec Genos vers chez eux. Sa aller leur faire du bien a tous de respirer un peu, de ne pas être tout le temps ensemble ... Du moins il l'espérer. A peine eu t'il passé la porte qu'il se sentit différent. Il passa devant un miroir et se vit en tenue jaune .... Bordel c'était quoi cette tenue ? Il alla vite se changer, mais lorsqu'il vit l'heure a l'horloge de sa chambre il paniqua ! Bientôt 8h30, putain il aller être en retard ! Et il sortit précipitamment de chez lui snobant totalement le jeune blond qui semblait un peu paumée, comprenant visiblement pas se qu'il foutait ici, habillée comme ça. Il fallait vraiment qu'il se dépêche, ou il aller ratter le metro pour aller au collège ... Si le surveillant arrivait en retard comment pouvait il en vouloir aux gamins de l'être aussi. Seulement a peine eu t'il mit un pied dans le métro, qu'il vit celui qui pouvait le faire arriver un peu en avance passer sous son nez ... bon dans vingt il y aurais le prochain ... qui le ferait arriver pile a 9h au collège, donc juste a l'heure pour accueillir les étudiants. Voila une bonne journée de merde en perspective se dit il.

Emiro roulais dans son lit en soupirant. Elle avait entendu les garçons partir. Cela lui faisait mal de ne pas avoir pu parler a Genos, mais son instincts lui expliquer clairement que ce n'était pas le moment d'y aller. Elle soupira en entendant son téléphone sonner. Elle espérer que c'était genos ... car même si un message de bat lui ferait plaisir, ce n'était pas forcement le moment propice ... Mais non ce ne fut ni l'un, ni l'autre ... mais un certain Nakio ? Qui lui écrivait des choses bizarre ... Elle grimaça se leva et sortit voir Anko dans le salon

- Hey Anko tu comprend quelque chose a se message ? ...

Elle regardait la rousse d'un air dubitatif, se demandant si elle avait fait la conne sans s'en souvenir ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtesthabillage.forumactif.org
Grand Duc
Admin
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 15/05/2014
Age : 22
Localisation : Juste derrière toi!

MessageSujet: Re: Retour en Arrière Chibi!Boys !   Sam 4 Fév - 22:53

Le lendemain matin, la rouquine venait juste de se levée et était en train de se bouffer une tablette de chocolat noir la tête dans les nuages quand son amie vena lui montrer le SMS. Sur le moment, elle avait regrettée de ne pas avoir pus passer plus de temps avec Saitama et elle se demander même si ça ferait plaisir au héros qu'ils passent un moment rien qu'en amoureux une fois que ça irais mieux entre le grand blond et la brune.

- Hm ? C'est quoi ?

Anko dû relire le sms une seconde fois en haussant un sourcil, essayant de comprendre le message cacher la dedans., mais visiblement on les attendais pour "travailler dans un collège". Alors bon ...

-  C'est peut-êtres une mission de l'association, mais c'est un stagiaire qui c'est occuper du message ? ça expliquerais pourquoi c'est incompréhensible. Enfin bon, on verras bien sur place !

La jeune femme s'étira donc avant d'aller se changer pour un petit ensemble noir et blanc, toujours accompagner de son fidèle trio chaussette longue, bottine, mitaine, jugeant qu'une tenue plus "civile" passerais mieux si elle disait des conneries. Une fois les filles prêtes elles filèrent prendre le métro et ... Installée dans celui-ci elle eu un léger instant d'absence en voyant les garçons qui se trouvaient en face d'elle, le petit blond en uniforme de collégien qui était en train de lire un bouquin de Leonard Merber (lenomestchangerc'estnormal) d'un air assez sérieux lui faisait beaucoup pensés a Genos, en plus jeune, et a côtés il y avait .... Saitama? Avec des cheveux ? Naaaaaaan, elle devait se faire des idées, c'était sûrement juste un mec random mais plutôt mignon. Ce qui ne l'empêcha pas pour autant de pincée le bras de son amie pour attiré son attention sur eux.

~~~~~~~~

Emiro regarda la rousse vraiment pas certaine de comprendre ce que des héroïnes comme elles pouvaient bien aller foutre dans un collège ... mais bon l'explication de la rousse réussit a la convaincre, et surtout la rassurer. Ce ne serait donc pas un mec chelou qu'elle aurait abordé sans le vouloir, ce n'était pas une connerie de sa part. Elle alla donc vite se changer, enfilant une robe bleu plutôt très classique, avec un très léger décolleté mais vraiment juste histoire de ne pas faire none. Dans le métro Emiro avait la tête ailleurs, elle ne pouvait s'empêcher de penser a Genos, se demandait si il aller bien, si il n'avait pas plongé ... si il pensait a elle et l'aimait toujours ... Elle frissonna un peu lorsque Anko la pinça, la sortant de ses idées, elle suivit le regard de son amie et là elle resta conne. Elle ne savait pas quoi dire et finit par secouer un peu la tête. Ce ne devait être qu'une étrange coïncidence, ils avait certes une resemblance avec les garçons, mais ça ne pouvait pas être eux se répéta Emiro. Cependant elle déglutit en se rendant compte qu'ils descendirent au même arrêt qu'elles, direction le collège. Cette histoire commencer a être bizarre se dit elle.

Saitama était assis. Il buller comme a son habitude, toute façon il n'avait pas grand chose a faire en attendant. Il remarqua les deux femmes qui les observait d'un air étrange, la rouquine était mignonne, étrange mais mignonne. C'était amusant pour une fois de se sentir observer par une femme, mais bon il ne porta pas plus attention a elles. Il se leva avec souplesse, s'étira un peu avant de sortir du métro en accélérant le pas. Il devait arrivé au collège avant les premier élèves. Il passa les grilles avec rapidité sans remarquer que les filles étaient elles aussi descendu a cet arrêt et aller elles aussi au collège. Il se dirigea vivement vers le bureau des surveillant, se préparant a répondre dans un premiers temps au téléphone pour consigner tous les élèves absent dont els parents prévenait le collège. Permettant ainsi de tier les sécheurs du jour et ceux excusé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtesthabillage.forumactif.org
Grand Duc
Admin
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 15/05/2014
Age : 22
Localisation : Juste derrière toi!

MessageSujet: Re: Retour en Arrière Chibi!Boys !   Dim 5 Fév - 0:13

La rouquine commença aussi a trouver cette histoire bizarre quand elles arrivèrent au collège qui semblait ... Parfaitement normal et sans aucuns soucis, et son pré sentiment ne s'arrangea pas quand un brun au yeux verts et a l'allure rebelle mais pourtant habiller se manière très simple les rejoignas, un grand sourire aux lèvres.

- Hey ! Vous devez êtres Emiro et Anko, je me présente : Nakio. Je suis le professeur d'histoire et votre mentor pour la matinée ! D'ou mon message de ce matin. Je vais vous faire le tours des lieux ainsi que rencontrer vos collègues et les délégué de classe en fin de matinée. Je doit vous avoué que je suis assez content que le principale est décider d'agrandir le personnel féminin ! Ha ! Et si vous avez la moindre question n'hésitez pas a me demander. Je suis là pour ça.

Bien sûr, l'arriver du brun avait totalement éclipser le fait que le petit blond semblable a Genos passer a côté des filles et fit bien plus attention a elles vu qu'il avait lever le nez de son bouquin, faisant partie des premiers élèves arriver, il était aussi particulièrement plus attentif apres avoir entendus le mot "déléguer".

L'héroïne lança un regard perdue a sa coéquipière, se rendant compte que l'auteur du sms n'était absolument pas un stagiaire et que plus ça allait plus cette histoire commencée a ne pas avoir de sens ! Mais elle était persuadée que si on les avait contactée c'est bien qu'il y avait quelque chose ! ... Peut-êtres que ce n'était qu'une couverture ? Enfin, elle se décida tout de même a le suivre ... Au cas ou.
Le professe d'histoire se montra assez énergique te leur fit donc le tours des lieux, leurs expliquant certaines règles élémentaires du personnel en passant pour les bureaux des professeurs ou ils firent leur premières rencontre avant de s'arrêter aux CDI, tellement grand, qu'on aurais dit une petite bibliothèque municipale.

- Et voilà votre lieux de travail Emiro. J'espère que ça vous plait ! Et vous avez bien sûr le droit de personnaliser votre bureaux comme bon vous semble.

Puis suivit la salle de permanence, ainsi que le bureau des surveillants qui se trouvait juste a côté du CDI. Déjà, Anko compris mieux la réflexion du prof d'histoire quand au fait qu'ils n'y avait pas beaucoup des filles vu que visiblement... Elle allait êtres la seule surveillante féminine avec trois autres collègues dont ... Tiens, revoilà le mec random qui ressemblait un peu a Saitama ...

~~~~~~~~

Mais alors là ... Emiro resta sans voix. Ce Nakio était un prof d'histoire et pas du tout un crétin de l'association des héros ... Elle lança un regard interloquée a Anko, qui visiblement était dans le même état d'esprit qu'elle. Bon ... puisqu'elles étaient là maintenant, a quoi bon faire demie tour. Elle sentait que cette histoire était louche, mais dans le fond son côté curieuse et aventurière lui donnait envie d'en savoir plus et de mettre les pieds dans le plats. Et puis comme ça elle se détendrait, oubliant pendant un moment ses soucis avec Genos. Evidement a ce moment précis, Emiro était loin de ce douter de la surprise qu'elle aller avoir en fin de matinée. La brune suivit donc avec un sourire doux et agréable le brun aux yeux verts. Son énergie l'amusait vraiment. Lorsqu'ils se stoppèrent devant le CDI et qu'elle apprit que c'était ici son lieu de travail, Emiro eu un petit rire en fermant les yeux alors qu'elle remit une de ses mèches brune derrière l'oreille. D'une voix douce elle répondit au brun

- haha d'accord merci !

Elle ne pu s'empêcher d'envoyer un regard amusé a Anko lorsqu'elles virent que la rousse seraient l'unique fille des surveillants et surtout lorsqu'elles croisèrent le sosie de Saitama. Vraiment c'était troublant a quel point c'était lui avec une touffe de cheveux !

Saitama releva la tête de son cahier de note lorsque Nakio pénétra dans le bureau. C'était pas courant de voir des prof rentrer ici, enfin mis a part Nakio qui avait tendance a être un peu partout lui. Mais alors que le brun s'aprétait a remettre son nez dans son carnet de note, il remarqua que le prof était accompagné de deux personnes ... les deux femmes du métro ... Et au dire de Nakio, la rousse aller le rejoindre dans l'équipe de surveillant. Il se leva donc pour se présenter en se courbant un peu devant elle.

- Enchanté mademoiselle, Saitama, je suis également un surveillant. Si vous avez a un moment besoin d'aide n'hésitez surtout pas !

Il lui fit un sourire calme avant de se tourner vers Nakio

- Tu leur a fait faire tout le tour ? Je vais convoquer les déléguer et je te les envoie dans ta classes ?

Après le hochement de tête du brun, l'autre brun sortit du bureau des surveillant, pour aller faire le tour des différentes classes et ramener avec lui les déléguer.

Emiro manqua de s'étouffer en entendant le prénom du surveillant. C'était une blague ? Là les coïncidence commencer a être un peu grosse. Cependant elle n'eu pas le temps de trop y penser, ni d'en parler a Anko, qu'elle se retrouva a vite suivre Nakio en direction d'une salle de classe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtesthabillage.forumactif.org
Grand Duc
Admin
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 15/05/2014
Age : 22
Localisation : Juste derrière toi!

MessageSujet: Re: Retour en Arrière Chibi!Boys !   Dim 5 Fév - 1:12

L'espace d'une seconde, la brune perdis complètement son amie qui était tout chamboulée a cause d'une simple présentation, elle commencée vraiment a se dire que c'était trop bizarre, surtout si elle avait le vrai Saitama devant elle ! SON Saitama ! AVEC DES CHEVEUX ! Bon sang, elle le trouvait déjà terriblement craquant chauve, mais avec sa touffe il était juste a tombée. Heureusement, ils allèrent voir les délégués avant qu'elle ne se mette a bafouiller des trucs complètement incompréhensible.

Le brun le plus âgés de la petite troupe avait toujours son petit sourire en conduisant les filles dans une salle de classe pour le moment vide, mais qui allait rapidement êtres remplis. Il les laissa s'installée avant de dire.

- Plus que la présentation avec nos adorable délégués et après vous pourrez aller manger avant de commencer le travail ! Par contre Emiro ... On ne se serais pas déjà rencontrer quelque part ? Vous me rappeler étrangement quelqu'un, je doit avoués que ça me perturbe un peu depuis tout a l'heure.

Et il disait ça en se frottant l'arrière du crâne un peu gêné, ce qui lui donner un petit air adorable et juste après, Saitama arriva avec une bonne quinzaine d'élèves et dans le lot ... Le garçons qui ressemblait étrangement a Genos. Comme ce sont les élèves les plus jeunes qui se présentèrent en premier, le blond passa pratiquement le dernier et ... La ressemblance était troublante autant dans son maintiens que sa façon de parlée et son regard bien trop intense sembla d'avantage se perdre du côté d'Emiro que celui d'Anko.

- Je suis Genos, représentant des troisièmes années et délégués de la classe A-2. J'espère que vous vous plairez a travailler ici.

La rouquine eu un petit sourire en l'entendant, elle ne savait pas pourquoi c'était au tours de leurs hommes d'êtres plus jeune, mais elle voyait arriver la réaction de son amie des kilomètres a la rondes.


~~~~~~~~


Emiro eu un petit rire adorable devant la question du brun au yeux vert et a sa réaction. Il était adorable. Elle lui sourit et l'observa réellement avec plus d'attention durant quelques instant avant de répondre

- Hm pour dire vrai je ne crois pas ! Un bel homme comme vous je m'en souviendrait !

Elle sourit de nouveau alors que le brun rentra avec les élèves. La brune c'était bien retenue de dire a Nakio que en effet quelque chose chez lui était un peu perturbant. Après tout elle n'aller pas commencer a passer pour celle qui drague a peine arrivée dans cet école ! Elle s'assit a côté de Anko et écouta les présentations, essayant de mémoriser le plus de chose ... mais tout s'effaça d'un coup dans son esprit lorsqu'elle entendit le prénom du blondinet qui ressemblait vraiment de plus en plus a Genos ... Genos ... c'était sérieusement son prénom ? Son esprit fut soudain comme vidé alors que son regard se plongea par automatisme dans celui du blond. Pour se sortir de cette situation elle toussota un peu et se contenta de lui afficher un sourire poli. Nakio prit le temps de les présenter au déléguée puis invita les élèves a retourner dans leurs classes respectives. Mais la cloche sonna signifiant l'arrêt des cours pour la mâtinée et l'heure du repas. Dés que Nakio leur donna l'autorisation de vaquer a leur occupation, Emiro se leva, le remercia poliment et sortit rapidement avec Anko, l'entrainant avec elle au CDI desert a cet heure ci. Une fois seule Emiro regarda Anko d'un air abrutit

- Sa... Saitama ... Genos ... tu ... c'est nos garçons .... le ... le petit monstre c'est barré lorsqu'il nous a rendu nos apparences ... il a du en profiter pour toucher els garçons ... Oh mon dieu Genos ado ... Oh mon die, mon dieu ... et puis ce Nakio qu me trouble et me fait du rentre dedans ... Oh mon dieu ...

Emiro faisait els cent pas dans le CDI. A cet instant Emiro était juste tellement mignonne a être aussi paniquée comme une ado avant son premier bal. Cependant lorsque quelqu'un toqua a la porte elle sursauta et se stoppa immédiatement. C'était Saitama, qui ne se fit pas prier pour rentrer dans le CDI.

Il avait observer les filles, surtout la rousse il faut se l'avouer. Bizarrement sa lui faisait bizarre de voir une femme les rejoindre, il trouvait ça vraiment cool ... mais il se doutait déjà que les surveillant ne se prierais pas pour lui faire du rentre dedans ... il soupira ... Et resta con a se rendre compte de ça. Mais bon dieu qu'est ce que cela pouvait bien lui faire ? Tant que sa ne l'empêcher pas elle de faire du bon travail, il se moquer bien de savoir si elle flirterais ou non avec des personnes. Cependant il fut surprit de voir la brune emporter aussi vite la rousse, comme si elle fuyait cette salle de classe. Il haussa un sourcils et s'approcha de Nakio, lui disant avec une voix calme, mais un peu intrigué et amusé

- Mec, tu nous as encore trouver de sacré morceaux ...

Ne les voyant pas dans la cantine,  ni dans le bureau des surveillant, il se douta qu'elles devaient être au CDI. Bingo, il toqua et rentra, leur faisant un grand sourire, même si son regard ce porta immédiatement sur Anko

- Je ne vous ai aps vu au self, je peux comprendre que c'est un peu perturbant pour un premier jours, voulez vous venir manger avec moi et Nakio ? Cela vous permettra d'un peu mieux vous intégrer et de nous poser des questions.

Et sans attendre leurs réponse il els poussa gentiment vers la sortit avant de les guider jusqu'au self. En chemin il marché a côté de Anko, pour pouvoir lui expliquer quelques règles et fonctionnement propre a leur travail de surveillant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtesthabillage.forumactif.org
Grand Duc
Admin
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 15/05/2014
Age : 22
Localisation : Juste derrière toi!

MessageSujet: Re: Retour en Arrière Chibi!Boys !   Dim 5 Fév - 2:14

Tout aussi amusé que lui, le prof d'histoire avait répondus avec un grand sourire au surveillant.

- ça vas êtres la spécialité de notre bahut !

La rouquine qui avait eu son moment de panique juste avant Emiro, ne pus que rire en la voyant faire des cents pas, mais en même temps, il y avait de quoi !

- Haha Respire Emi ! Tu vas nous faire un syncope ! Et puis, pourquoi c'est toi la dame du CDI et moi je me retrouve pionne ? C'est toi qui attire le plus les mecs, c'est toi qui aurais logiquement dû te retrouver au milieux !

Mais après, vu qu'elle allait travailler avec Saitama, elle n'allait pas s'en plaindre ! Et justement... Quand on parle du loup, elle tressaillit quand il rentra et se mis inconsciemment en retrait derrière la brune, comme si elle essayée de mettre timidement de la distance entre eux, ses joues rosissant en voyant qu'il la regarder, ne pouvant pas s'empêchée elle aussi de le détailler du regard, ses cheveux magnifique, ses yeux envoutants, ses lèvres et son cou tellement tentant, sa bouille adorable et ce corps ... Bon sang ! Il fallait qu'elle se concentre là ! Mais malgré ça, la voilà déjà kidnappée en direction du self.
Il commencer déjà a y avoir pas mal de monde quand il arrivèrent et la jeune héroïne se servie un peu la tête ailleurs alors que des voix assez familière, quoique, elles aussi plus jeunes la sortie de sa transe.

- Senpai !! OI ! Senpai ! Tu pourrais nous attendre pour manger au moins !

Elle tourna la tête et vit ... Un mini Batte de Metal et un Mini Garou côtes a côtes et avec de petits pansements sur le visage, signe que c'était des petits bagarreur, rejoindre en vitesse Genos qui jusqu'à présent, avait commencer a manger tranquillement a une table tout seul, plus préoccuper a surveiller les jeunes femmes de loin qu'autre choses, et bien sûr, quand il les vis regarder dans sa direction il détourna lui même le regard pour leur répondre.

- C'est juste vous qui êtes trop lent.

Pour conclure le tableau, le professeur d'Histoire se trouvait juste deux tables un rang de décalage des garçons, faisant signe aux trois autres de le rejoindre, ayant exprès garder une place pour son ami et les deux nouvelles.

~~~~~~~~

Emiro avait vraiment un sourire amusée devant le comportement de la rousse. C'était comique et adorable de la voir fuir ainsi l'homme de sa vie. Si seulement le touffu savait a quel point cette rousse aller l'aimer et le rendre fou. Emiro les regardait marcher devant elle avec un air bien vaillant. Elle se servit toujours aussi souriante ... cependant elle se tendit soudain en entendant les voix ... Qu'elle reconnue immédiatement. Elle tourna la tête et vit au loin un mini bat et garou arriver avec leur plateau a la table ou il y avait genos. Elle croisa d'ailleurs son regard, et ne pus s'empêcher de frissonner lorsqu'elle le vit si sérieux tourner la tête pour regarder les deux autres. Par chance le visage souriant de Nakio et son interpellation, la fis sortir de ses pensée qui commençais a retomber sur ce qui c'était passé la veille, et surtout justifia les quelques rougeurs qu'elle avait. Il ne fallait pas se mentir il était mignon comme prof, si elle n'était pas amoureuse du blond ... et déjà avec suffisamment de complication avec Bat ... s'en aucun doute elle se serait laissée aller a un jeux de séduction avec lui. Elle suivit Saitama et Anko jusqu'à la table et s'assit en face de Nakio et au côté de Anko. Silencieuse elle observa le self et rougit de nouveau avec violence en voyant les yeux vert de Nakio sur elle et son sourire qu'elle n'arrivait pas a décrire. Pour se reprendre elle tourna la tête verre Anko

- Ank' tu veux de l'eau ?

Et sans attendre son avis elle lui en servit.

De son côté garou avait remarqué qu'avant de leur répondre le blond fixé quelque chose ... ou plutôt quelqu'un. Tien deux nouvelles nanas ? Il eu un grand sourire et donna un coup de coude au brun a côté de lui avant de lâcher d'une voix amusé

- Regarde moi ces morceaux ! La rousse a un joli cul, vous trouvez pas ?

Oui Garou avait beau être le plus jeune de la bande, il était aussi certainement le moins coincé et le plus franc ... ce qui avait tendance a exaspérer le blond, et a lui attirer des ennuies. Il regarda Genos et lui demanda avec intérêts, voulant savoir comment il aller pouvoir s'amuser a enquiquiner la rousse !

- Des nouvelles profs ?

Saitama lui remarqua qu'Anko avait lancé un regard vers les deux gamins qui venait d'arriver et avait semblait être surprise. Il ricana un peu et lui dit d'une voix a la fois amusé mais aussi blasée

- Et ben tien, voila les deux têtes brulées du collège. Garou, celui aux cheveux quasiment bland c'est la petite terreurs, un vrais petit monstres qui adore nous faire courir de partout. Quant a bat c'est le bagarreur ... il a tendance a chercher la bagarre et surtout il adore se fritter avec garou ... j'ai du mal a comprendre ce que fait Genos avec eux ! Mais bon !

Il s'assit a côté de Nakio et en face de la rousse. Il commença a manger, lui lançant parfois des regards. Elle était troublante, quelque chose chez elle était vraiment ... perturbant. Il se rendit compte qu'il la fixais un peu trop et replongea son regard dans son bol de riz marmonnant tranquillement

- Mais surtout Anko, si ils vous pose un soucis -il pencha un peu la tête vers les deux garçons- hésite pas a venir me voir, ils sont parfois dur a tenir.

Il prit une nouvelle bouchée avant de lui demander

- Mais du coup tu viens d'où ?

Ok il se sentait ridicule a poser des questions comme ça ... il était franchement aps un mec de parole, mais plutôt d'actions ... et puis elle semblait mal a laisse. Il soupira intérieurement vivement que el repas soit bouclé, qu'ils puissent aller travailler. C'est d'ailleurs pour ça qu'il se mit a manger plus vite, pressé de quitter la table. Chose qu'il fit dés qu'il eu finit

- Bon ... ben je vais préparer la salle de permanences ... comme ça ceux qui n'iront pas en cours de soutient avec Emiro irons s'occuper là bas ... A tout a l'heure Anko

Et il sortit vite fait, se sentant encore plus con de réagir comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtesthabillage.forumactif.org
Grand Duc
Admin
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 15/05/2014
Age : 22
Localisation : Juste derrière toi!

MessageSujet: Re: Retour en Arrière Chibi!Boys !   Dim 5 Fév - 3:51

La rouquine ria a la remarque du... De son futur homme. Connaissant les garçons, elle se douter un peu de ce qu'ils faisaient tout le trois mais en même temps Genos avait tellement l'air... De l'élève parfait que c'était difficile a croire. Et quand il lui dit qu'ils étaient parfois assez difficile a tenir ... Avec les monstres qu'ils avaient abattue et comment elle arrivait a tenir tête a Garou plus âgés, elle ne risquait pas d'avoir du mal avec de simple gosse un peu turbulent. Du moins, c'est ce qu'elle pensais. Alors elle pencha la tête sur le côté lui répondant d'un ton assurer et une voix un peu charmeuse sans s'en rendre compte en le regardant droit dans les yeux.

- J'en es matés des plus gros morceaux.

Elle fut cependant assez surprise du comportement de la brune, déjà que de voir les deux autres plus jeune l'avait un peu perturber parce qu'ils avaient limite des bouilles trop adorable -Surtout garou, comment ce petit démon pouvait avoir une bouille tellement a croquer?- mais qu'elle lui serve aussi subitement de l'eau alors qu'elle savait qu'elle ne buvais pratiquement pas pendant les repas ... C'était assez déroutant. Mais en plus la "fuite" de Saitama par la suite la fit avoir des yeux rond.

- Heu... A... A toute a l'heure.

Elle se remis a manger, les joues un peu rouge, mais se dépêcha inconsciemment pour suivre le petit brun, laissant son amie avec le professeur d'histoire qui lui sembla très sociable et très curieux envers la jeune femme, lui posant toutes sorte de questions tout en lui parlant de tout et de rien.

En entendant Garou, le brun rougis légèrement, regardant lui aussi les filles tour a tour avant de dire d'un ton un peu absent, comme soudain très "interpeller" par une certaine beauté.

- La brune est plus dans mon genre ...

Et il se remit a manger, l'air de rien. Contrairement au déléguer, qui déjà, avait faillit avaler de travers au dire du plus jeune, toussant un peu et se mit a finir ce qui lui rester en vitesse et de boire son verre d'eau d'une traite avant de le reposer violemment sur son plateau et de se relever brusquement, leur répondant d'un ton sec et impatient qui, quelque part, sous-entendait que les filles n'était pas si intéressantes que ça et qu'il n'y avait pas de quoi êtres tout feu tout flammes devants elles.

- Plus une surveillante et une bibliothécaire. Vous êtes encore à la traine !

Il ne les attendis pas pour ramener son plateau et fila voir le nouveaux planning des moment de permanences et de cours de soutiens, frustré l'espace d'un instant de ne pas avoir réellement "besoin" de ses cours supplémentaires, mais bénissant ses parents de l'y avoir tout de même inscrits histoire qu'il travaille plutôt que de se tourner les pouces a faire on ne sais quoi. En plus, la nouvelle ne savait pas qu'il n'avait pas besoin de coup de main pas vrai ... ?

~~~~~~~~~~

Emiro lança un regard a Anko lorsqu'elle se leva. La brune avait très envie de lui dire "lâcheuse tu m'abandonne" mais elle se retient et se contenta d'hocher la tête en souriant. Bon ben elle se retrouvait en tête a tête avec le prof d'histoire, cette fois elle n'allait plus pouvoir faire celle qui regarde ailleurs tout en lui répondant, elle aller bien devoir le regarder. Et emiro resta la comme une conne a le regarder. Il était vraiment mignon, et elle ne savait pas si c'était ses yeux vert ou autre chose, mais cet homme dégager quelque chose qui l'attirait étrangement ... et elle finit par comprendre que si elle était aussi gênais en sa présence c'est qu'elle se sentait étrangement proche de lui ... comme si en effet ils c'était déjà rencontré, voir même qu'il avait déjà flirter ensemble ... alors qu'elle en était certaine elle ne l'avait jamais vu. Elle passa une mains dans ses longues mèches brunes, elle se mit a jouer inconsciemment avec une de ses mèches, l'enroulant autour de son doigt alors qu'elle répondait a ses questions ... Exactement comme le faisait Kisa, mais ça elle n'en savait rien. Finalement elle lui sortit

- Je dois avouer Nakio que même si je suis certaines que nous nous sommes jamais vu, vous ne me semblait pourtant pas si inconnu que ça. C'est étrange.

Elle lui fit un sourire doux avant de finalement se lever, il allait bientôt être l'heure de la reprises des cours. Elle salua le brun, le remerciant de nouveau pour son aide se matin et s'en alla vers son CDI. La brune passa dans la cours et ne pus s'empêcher d'avoir un petit sourire en remarquant au loin Genos, un livre a la main, entouré de demoiselles cherchant visiblement son attention sans grand résultats.
Elle comprit bien vite en voyant le programme placé sur son bureau, que les après midi était plutôt libre pour les élèves. En effet elle assurer une permanence de soutien, ainsi ceux pensant avoir besoin d'aide venait au CDI le temps qu'ils voulaient pour se faire aider et travailler, d'autres pouvait aller en atelier artistiques, sportif, ou encore aller travailler ou s'occuper dans la permanence que tenait aujourd'hui Saitama et Anko. l'idée étant de permettre aux élèves de s'occuper et d'améliorer leurs compétences dans divers domaines sans qu'ils ai la sensation d'avoir des cours chiant. Cependant au alentour de 15 heures, des heures de cours strict recommencer jusqu'à 17 ou 18 h selon les jours. Emiro passa une main dans ses cheveux et observa le CDI encore silencieux pour le moment. Elle avait un sourire calme lorsqu'elle vit arriver les premiers élèves ayant visiblement besoin de venir travailler ... mais elle resta un peu conne en voyant entrer Genos. Que faisait il ici ? Lui avoir besoin de soutient ? Alros qu'en plus il était déléguer et représentant de son années. Il se moquait d'elle ? Cependant elle ne fit aucune réflexion, se contentant de ranger les livres déclassé dans les étagères, le temps que les premiers élèves lui demande de l'aide.
Ce qui arrivas bien vite. Un petit roux random l'appela, elle vient s'installer a côté de lui et avec une douceur et gentillesse incroyable, qui laissait voir qu'Emiro adoré les enfants, l'aida sans remarqué que ce dernier la regardait parfois bien plus que son exercices.

Garou avait tiré la langue a Genos et lui répliqua au tac au tac

- Désolé de pas être comme monsieur un grand représentant des élèves !

Il se tourna de nouveau vers bat et eu un grand sourire amusé

- Pour une fois on ne se tapera pas sur la figure alors ! Je te laisse ta brune moi je me garde la rousse !

Et lui même se dépêcha de finir son repas pour aller non pas comme Genos et visiblement bat, au CDI, mais bien en permanence ! Il avait besoin d'avoir plus d'information sur la rouquine pour pouvoir choisir comment mieux l'approcher et l'enquiquiner ! C'est donc les mains derrière la tête, avec un sourire qui voulait tout dire qu'il pénétra dans la salle de permanence et envoya directement un regard a Anko. Il s'installa a une table ni trop loin, ni trop proche du bureau des deux pion et pour commencer a la tester, il posa ses pied sur la table, balançant un peu sa chaise en arrière.

Saitama releva la tête de son cahier en voyant arriver la rousse dans la salle de permanence. Il se sentait con vis a vis de son comportement de tout a l'heure et ne savait pas trop comment se reprendre, cat il ne faisait aucun doute qu'elle devait le prendre pour un mec chelou maintenant. Il se contenta donc de lui lançais un regard et d'être le plus naturel possible en poussant un peu ses affaires pour qu'elles puise s'installer a ses côtés. il commença a lui expliquer qu'en général les deux heures de permanences était plutôt clame, les jeunes préférant aller en sport ou en activité manuelle, et que donc ils n'étaient aps forcé de rester a deux ici, que l'un pouvait aller se promener dans les couloir vérifier qu'il n'y avait pas de problème ... mais c'était s'en compté sur Garou qui arriva pile a ce moment là avec son sourire de chieur. Saitama décida de l'ignorer, garou étant en général comme beaucoup de gosse turbulent, encore plus turbulent dés qu'on s'intéressait a lui. Et puis comme sa, cette rousse qui semblait vouloir se débrouiller seule, pourrais lui montrer ce qu'elle vaut ! Du coin de l'œil il l'observait donc. Même si il avait un visage de crétin a ce moment là, il était en pleine réflexion interne, se demandant si

- Tu accepterais d'aller boire un thé après le travail ...

et il se gifla mentalement a penser a ce genre de connerie ! Et encore plus lorsqu'il se rendit compte que comme un con il venait de dire ça a haute voix .... non mais sans déconner Saitama tu faisait quoi comme connerie ? Il se dépêcha de rajouter

- ... pour fêter ton premier jour ! Tu pourrais même inviter Emiro et qui tu veux ...

Il espérer que sa pirouette rattrapage aller fonctionner !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtesthabillage.forumactif.org
Grand Duc
Admin
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 15/05/2014
Age : 22
Localisation : Juste derrière toi!

MessageSujet: Re: Retour en Arrière Chibi!Boys !   Dim 5 Fév - 22:06

Cependant, le fait de voir le déléguer au CDI ne sembla pas surprendre les autres élèves, après tout ce n'était pas le seul "petit génies" a squatté le lieux... Principalement pour les livres et non les aides de soutiens. En plus, les représentant des élèves pouvaient aidé la jeune femme qui ne pouvait pas êtres partout a la fois à gérer les élèves en difficultés, même si pour le moment, elle ne pouvait pas tout de suite le savoir ...
Le blond quand a lui, ne pensait pas a tout ça pour le moment, il réfléchissait surtout a la matière ou il était le moins fort et aux différentes approche qu'il pourrais avoir tout en surveillant discrètement la brune faire son travail, ignorant royalement le trio de groupies qu'il avait à quelques pas de lui...

Le petit bruns lui en revanche, n'avait aucune question a se poser quand a comment approchée la jolie nouvelle du CDI, pour une fois, le fait d'êtres le moins Fût-fût du trio aller lui servir a quelque chose ! Il avait une bonnes excuse pour réclamer de l'aide a la jeune femme... Surtout en math ou il était une véritable buse ... Il ne se gêna donc pas pour piquer la place a ce petit rouquin opportuniste !

Et en parlant de rouquin, dans la salle de permanence, la jeune femme était assez timide, ne sachant pas trop comment se comporter avec ce Saitama plus jeune et encore avec des cheveux ... Elle l'écouta donc attentivement, se demandant si au finale, elle n'allait pas passer les trois quart du temps a juste servir a faire jolie en fond contrairement a son amie. Elles vis bien sûr passer Garou avec son petit air d'emmerdeur et fit celle qui ne faisait pas attention, l'avantage étant qu'elle avait déjà eu affaire a lui, donc elle savait un minimum a quoi s'attendre, son comportent ne la surpris donc pas et elle décida de ne pas rentrer dans son jeu de "je cherche a attirer l'attention" et donc, ne l'appela pas par son prénom -parce qu'elle se doutait que s'il voyait qu'elle retenais son nom avant les autres élèves ça lui ferais trop plaisir- et ne lui accorda aucun regard.

- Tu sais "blandinet", si tu veux attirer l'attention, il faudra faire mieux que de simplement manqué de respect au mobilier.

Elle eut un léger rire a la demande du brun, plutôt contente qu'il essaie déjà de lui faire du rentre dedans, ayant peur qu'il ne la trouve bizarre a cause de sa timidité excessive ou qu'il l'ignore tout simplement pour se concentrer uniquement sur son travail, en plus, elle ne savais pas si a l'époque il n'avait pas déjà quelqu'un dans sa vie après tout ... Il était craquant. Il devait forcement avoir eu une petite amie !

- Je serais ravie de passer du temps avec toi en dehors du travail.

~~~~~~~~

Saitama fut soudain soulagé lorsque la rousse accepta son invitation. Bon au moins il était pas trop vu comme bizarre, c'était déjà ça. Maintenant plus qu'a savoir si la demoiselle avait un copain .... non mais a quoi je pense se hurla mentalement le futur chauve. Il sourit en entendant la remarque de la rousse. Bien elle avait visiblement comprit que ça ne servait a rien de s'énerver et de porter attention a garou. Il se replongea dans ses cahiers Mais ce qui le fit le plus rire intérieurement c'est la réaction du petit blanc, qui semblait soudain déçut. Mais le pion était loin de se douter de ce qu'aller prévoir le gamin !

Et en effet Garou fut a la fois surprit, mais dans le bon sens de voir qu'elle ne rentrer pas dans son jeux. Elle en avait dans le crane la rouquine ! C'était bien, il préférais ça ! c'était bien plus intéressant que se tapper un des pion qui a chaque fois mordait a l'hameçon. Cependant il n'avait pas dit son dernier mot. Il retira donc ses pieds de la table, mais resta assis avec nonchalance sur sa chaise et dit, ni trop fort, ni trop bas, juste assez pour voir si elle était tout de même attentive derrière son air de "je fait pas attention a toi"

- Ok, alors tu veux voir ma bite ?

Il avait un énorme sourire ayant hâte de voir la réaction de la rouquine. Cependant peu de temps après sa petite réflexion garou et Saitama se mirent a soupirer en même temps a l'arriver d'un prof. Garou gueula

- Ha ben voila le chieurs !

Avant de se faire tuer du regard par le fameux chieur. Saitama marmonna un "il a pas tord pour une fois" et ne fit donc aucune réflexion a garou a propos de cette façon de parler au nouveau arrivant. Le chauve était déjà exaspérer de ce que venait faire ce mec ... mais bon étant qu'un simple pion, il ne pouvait pas trop la ramener au risque de perdre son taff. L'arrivant qui n'était d'autre que le prof de sport de Garou. Il avait un sourire d'abrutit et on sentait a des kilomètre qu'il était con et macho comme tout. Marchant comme un coq il s'approcha du bureau des surveilla et posa ses grosses mains calleuse pile devant Anko. Il la regarda droit dans les yeux et sourit avec un air pervers et sur de lui

- c'est vous la nouvelle ? Hm comme toutes nouvelle vous allez devoir passer un bizutage ! Alors soit vous m'embrasser maintenant, soit on se défie dans une épreuves sportive de votre choix !

Il lui fit un clin d'œil appuyé, tendant déjà le visage vers elle. Etant tout de même plutôt impressionnant comme carrure, il savait d'avance que comme toute les autres gonzesse du bahut, elle préférerais lui fair un baiser que de l'affronter a un sport !Saitama se retenait de lui foutre une baffe et soupirais, espérant qu'il aller vite foutre la paix a Anko et ne pas essayer de la draguer d'avantage, comme il l'avait fait avec toutes les autres. D'ailleurs où était son jumeaux ? Et soudain Saitama soupira un peu plus en se doutant que l'autre abrutit devait être entrain d'emmerder Emiro.

Emiro avait sourit en voyant arrivé Bat. rien a dire, que ce soit genos ou lui, ils étaient tout les deux adorables en format miniature. Elle s'assit donc a côté du brun lorsque celui-ci lui demanda de l'aide,. Elle l'aida avec encore plus de douceur et d'affection que ce qu'elle avait fait preuve avec le roux. Elle souriait et prenait vraiment le temps de l'accompagner dans tout le déroulement du problème. C'était bizarre mais l'aider, être proche de lui comme ça lui faisait plaisir. Elle le regarder avec un air bienveillant, se retenant de le prendre dans ses bras, de lui passer la mains dans les cheveux ... Elle ne pouvais s'empêcher de le trouver tellement mignon, de rougir un peu en sachant pertinemment quel beau gamin il aller devenir plus tard ... Evidément elle restait très pros, ne restant pas trop là a le regarder, cachant vite ses rougeurs, restant adultes... mais c'était compliqué déjà avec lui ... alors elle ne s'imaginait même pas ce que se serait si genos lui demander de l'aide. Elle eu un petit rire doux a une erreur commise par bat et la lui indiqua en lui souriant.

- Regarde Bat, tu vois ce qu'il y a marqué ici ? c'est ce qui est important de remarquer lorsque tu résous ce genre de problème ! Aller essai de me faire le prochain !

Sa voix cristalline, semblait envouter certains des élèves qui était assis pas loin d'eux. Cependant la tranquillité du CDI fut soudain troublé par la voix grave et la démarche imposante d'un bonhomme montagne de muscle, air macho et d'abrutit. Un des prof de sport sans aucun doute se dit Emiro en le voyant se diriger vers elle.

- Hey la bombe, c'est toi la nouvelle ?

Elle sourit a bat et lui frotta un peu la tête, avant de se lever d'un voix douce elle dit a Bat

- Aller essai de résoudre le problème je reste a tes côtés. Et oui je suis nouvelle ici en effet, vous êtes ?

Elle porta enfin son regard sur le mec qui venait de se planter devant elle et qui avait un air d'abrutit et de pervers

- Moi j'suis prof de sport avec mon jumeaux ici, et j'suis ton prochain roméo ! j'sais aps si t'es au courant mais dans ce bahut il y a un bizutage pour les nouvelles ! T'a l'choix soit tu m'embrasse la maintenant, soit on se défie a une épreuve sportives de ton choix !

Et comme son frère il tendit déjà son visage vers la brune, les lèvres prête a recevoir un baiser .... mais il resta con en voyant la brune sourire et s'assoir de nouveau a côté de Bat.

- Hey t'as pas comprit quoi dans ma phrase tu m'embr...
- Nous nous affronterons en art martiaux, je vous laisse choisir le genre ! Maintenant je vous prierais de bien vouloir sortir de mon CDI et laisser mes élèves étudier en paix !

Elle lui répliqua sa sens lui lancer un quelconque regard, d'une voix calme mais autoritaire qui ne laisser aucune place a une objection. L'homme pris un air outré et sortit, non sans marmoner sur son passage "t'va voir gamine comme j'vais faire ta fête", alors que emiro reprenais ses conseil avec douceur comme si de rien n'était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtesthabillage.forumactif.org
Grand Duc
Admin
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 15/05/2014
Age : 22
Localisation : Juste derrière toi!

MessageSujet: Re: Retour en Arrière Chibi!Boys !   Lun 6 Fév - 0:00

La jeune femme malgré ses airs de "je travail tranquille" avait bien entendu la réplique du petit monstre et en rougis légèrement. Bon sang, il était sérieux là? Mais elle sourit assez rapidement, amusée avant de lui répliquer sur un ton sarcastique.

- Ho mais vas-y je t'en pris. Rien ne t'empêche de faire tomber le pantalon, je suis sûr que tout le monde apprécieras le spectacle.

Elle le provoquer clairement en retour, le sachant tout de même suffisamment intelligent pour ne pas le faire aux risque d'avoir des railleries des autres élèves, en plus, il ne gagnerais rien a avoir le cran de se mettre en tenue d'Adam, hormis se faire virer du collège pour plusieurs jours, ce qui l'empêcherais de continuer a embêtée la rouquine. Elle pris la petite poubelle qu'il y avait a côtés du bureau et la releva en ajoutant.

- Et le petit brun du dernier rang, ça ne sers a rien de te cacher j'ai bien vu que tu manger du chew gum, alors viens me jeté ça.

Son ton était sans appel alors que le concerner se figea avant de jouer les innocent, totalement surpris qu'elle l'ai pris sur le fait. Mais vu qu'elle resta le bras tendu avec la poubelle au bout, il n'eut pas d'autres choix que de se lever et venir jeté son chew gum juste avant que le "Malabar" ne se pointe. "Malabar" qu'elle ignora royalement jusqu'à ce qu'il pose ses sales pattes juste devant elle, la faisant hausser un sourcil en relevant le regard vers lui d'un air blasée, et quand il s'approcha ses lèvres rencontrèrent ... Le carnet de la rouquine qu'elle avait mis entre eux comme barrière. Sa réplique se fit encore plus cinglante qu'avec Garou, mais on sentait aussi qu'elle était beaucoup plus froide et sec tout en restant polie.

- Très bien, on vas voir ce que vous valez en art martiaux à la pause, qu'importe le style. Maintenant, il y en as qui aimeraient travailler donc je ne vous raccompagne pas. Vous savez où est la porte.

Au CDI, la tension avait également pris un tout autres tournant quand le professeurs de sport c'était pointée, les petits Metal Batte et Genos le foudroyant du regard sans aucune gêne mais ne disant rien, vu qu'ils avaient appris a êtres respectueux envers les professeurs, bien qu'on sentait que ce n'était pas l'envie qui leur manquer. Le petit brun fit d'ailleurs un grand sourire a la jeune femme une fois le mec partis, assez impressionner par la façon dont elle l 'avait envoyée balader. Et vu la scène auxquels ils avaient eu droit, certains élèves se précipitèrent hors du CDI, historie d'aller faire le tours des club de sport ou même la salle de permanences pour rependre la nouvelles.

~~~~~~~~


Saitama resta juste impressionné devant la réaction de la rouquine, aussi bien face au blanc, au brun et au prof de sport. Cette nana avait du caractère ! et il devait avouer qu'il adorait ça ! C'était plaisant vraiment d'avoir une college mignonne, ne se laissant pas marcher sur les pieds. Finalement Nakio n'avait peut être pas fait un si mauvais choix lorsqu'il avait appuyer la candidatures des filles au prés du directeur.

Le reste de la permanence se passa calmement, Garou ayant décidé de rester calme pour une fois. Il avait en effet apprécier le fait que la rousse lui réponde ça, et surtout sa façon de répondre a l'autre abrutit. Il n'avait qu'une hâte voir comment aller se dérouler ce combat, et voir si elle était forte. Si c'était le cas alors il n'en serait que plus intéressé. Lorsque un gamin connu pour être turbulent -mais vachement moins que garou ou bat- arriva en courant et passa la tête dans la salle de perm en gueulant

- La dame du CDI elle a défier l'abrutit n°2 aux art martiaux ! On se retrouve tous au gymnase a la pause !

Et il repartit aussi vite qu'il était venu, ne laissant pas le temps a Saitama de l'attraper. Garou profita de cet interruption pour suivre le gamin faire le tour du collège poursuivit par le futur chauve. Garou évidement rigoler beaucoup en voyant Saitama leur courir après, mais surtout de remarqué que le surveillant ne faisait pas non plus de gros effort pour els empêcher, comme si lui aussi avait hâte de voir le combat.

Emiro ne fut qu'a moitié surprise de voir quelques élèves partir du CDI après la sortit du prof de sport. Elle se doutait qu'elle et surement Anko, aller être le spectacle de la pause. Elle soupira un peu, mais continua a aider Bat dans ses maths, surveillant les autres du coin de l'œil et allant les aider le temps que le petit brun réfléchissent et si Genos n'y aller pas étant occupé autre part. Finalement la cloche signalant la fin des heures de permanences et la pause avant els derniers heures de cours retentit. Emiro salua tout les élèves avec politesse, les laissant partir et répondant ou donnant des conseil a certains qu'elles n'avait pas pus aider autant qu'elle l'aurait voulu. Une fois seule dans le CDI elle soupira

- J'aurais du venir en short ... heureusement que la robe est longue ...

Et elle sortit en lançant un regard a la rousse qui sortait de sa permanence, visiblement tout aussi fatigué du ridicule de cette situation. Un brouhaha se faisait entendre dans le gymnase et lorsque les filles rentrèrent, Emiro fut surprise d'y voir autant de personnes, aussi bien des élèves que des pions et des profs. Elle remarqua immédiatement les yeux vert de nakio et la touffe brune de Saitama assit a côté du brun. Elle vit le regard intense de nakio se poser sur elle. Il y avait également Garou, bat et Genos pas loin de leur prof d'histoire. La brune pour dire vrais se sentait un peu mal, pas par crainte de perdre, non là elle était confiante, mais elle se demander juste si c'était bien pour elles de se donner en spectacle ainsi ... mais bon après tout c'était eux qui avaient commencé. Et lorsqu'elle vit la tête de con des jumeaux, ses doutes s'évaporèrent immédiatement.

Dans la salle on pouvais entendre des gens chuchoter sur la probabilité qu'avait les filles de gagner. Visiblement peu de personnes ne croyait en elles, et encore moins en emiro. En effet d'après eux, Anko de par son statut de pion avait bien plus de chance, alors qu'elle ... elle n'était que madame CDI, bien trop bimbo et frêle pour avoir une chance. Elle soupira. Le jumeaux qui était venu l'emmerder mis la mains devant son frère

- 'ttend frérot, la gamine elle a oser me ridiculiser devant tout le CDI, laisse moi passer d'abord. Aller vient la petite bombe !

Emiro soupira un peu et se retient de lui dire "ouai t'as raison passe en premier que je te foute la honte devant tout le bahut" se contentant juste de retirer ses chaussures, avant de monter sur les tatamis. Lorsque le signal du départ fut donnée, elle ne bougea pas tout de suite, se contentant juste de mettre son corps en position. Elle le laissa attaquer en premier se contentant d'esquiver en se penchant a droite a gauche les attaques frontale et ridicule de la montagne. Et soudain il laissa son bras un peu trop exposé, la brune y envoya les mains avec une agilité et une rapidité incroyable. Elle positionna bien ses pieds au sol pour être bien ancré, et comme si il l'homme ne pesais rien elle le fit se soulever un peu du sol, lui fit faire une pirouette au dessus de son épaule et l'emmena au sol, lui plaquant la tête contre le tatamis alors qu'elle lui faisait une clef de bras, le genoux posé dans son dos. Il gigoter comme un vermisseaux sous elle, essayant de se débattre mais elle ne bouger pas, silencieuse. LA salle qui était soudain devenu silencieuse lorsque la brune avait bougé, laisser entendre les râles et insultes de la montagne. Soudain la voix froide de Emiro se fit entendre, claire, net, précise

- Ecoute moi le bauf, arrête de bouger ou tu va te déboiter l'épaule. -elle se retenait de la lui briser a cet instant- Ensuite grave toi bien dans ta cervelle de moineaux que si a ton age tu est obligé de t'inventer un bizutage pour avoir l'attention d'une femme, c'est pathétique. Emmerde moi encore une seule fois, emmerde encore une seule fois une femmes ou des élèves, et je ne serait pas aussi douce la prochaine fois.

Et elle se releva car les quelques instant d'immobilisation nécessaire pour lui donner la victoire venait de passer. Elle sortit du tatamis et remis ses chaussures comme si de rien n'était, se mettant sur le côté pour laisser la place a Anko.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtesthabillage.forumactif.org
Grand Duc
Admin
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 15/05/2014
Age : 22
Localisation : Juste derrière toi!

MessageSujet: Re: Retour en Arrière Chibi!Boys !   Lun 6 Fév - 3:37

La rouquine ria au départ des garçons, assez amusée par leur réaction malgré la situation autant ridicule que blasante, c'était bien la première fois -ou presque- qu'elle n'était pas emballée par un combat. En plus, avec son style de jupe au dessus du genoux, elle allait devoir faire attention a ses mouvements si elle ne voulais pas que tout le collège profite de la vue, mais avec des lourdingue pareils, ce ne serait sûrement pas difficile... En revanche, une fois dans le gymnase, la foule ne posa aucun problème a la jeune héroïne contrairement a son amie, elle avait d'avantage le sens du spectacle et aimée amusée la galerie, faut dire qu'avec ses capacités... C'était aussi un peu logique.
Elle ricana a la défaite du premier jumeaux et fit un high five a la brune devant la salle complètement silencieuse, comme choquée par le spectacle, elle c'était enlever les chaussures en avance au cas ou et regarda le jumeaux d'un air complètement neutre.

- Si tu veux abandonner maintenant pour pas te faire humilier comme ton frère, je comprendrais.

Elle était bonne joueuse, elle lui donner une chance, en plus, faut dire qu'il ne lui donner franchement pas envie de se battre ... Mais le gorille devant elle aller avoir le malheur de lui en donner une alors qu'il lui fonça dessus après avoir lâcher une insulte comme quoi il allait venger son frère. Elle esquiva la première attaque, puis la seconde.

- Bha alors on fuit ? Je croyais que t'allais m'humilier poupée ?!

- Poupée ?

Ce qui suis fût tellement rapide que ça choqua une nouvelle fois la salle. La jeune surveillante, encore plus agacer par ce qu'elle venait d'entendre enchaina un coup de genoux dans le ventre du jumeaux, puis un coup de coude dans la nuque que le fit chanceler, un revers finis de le mettre a terre, un peu sonner.

- Personne ne m'appelle Poupée, compris ?

Et malgré son ton froid, on sentait clairement qu'elle c'était retenue aussi avant de se retournée vers son amie et renfila ses chaussures en souriant tout en ajoutant.

- Tu crois que je vais avoir battus mon record du combat le plus court ? Ou j'en suis loin ?

Le silence presque pesant de la salle face a ces deux combats assez "époustouflant" fut briser en premier par le brun aux yeux vert qui, avec un grand sourire amuser se mis a les applaudir vivement, rapidement suivit par Genos et les trois autres, puis, par tout le public, des exclamations et des félicitations en plus. Décidément ces filles, c'étaient quelque choses ! Le mini Metal Bat ne pus s'empêcher de se mettre a siffler tellement il était impressionner.

- C'est obliger ! Plus tard, j'épouse une fille comme la brune !

Le déléguer n'ajouta rien, mais il n'en pensait pas moins ! Applaudissant plus vivement la brune qu'il n'avait pas quitter des yeux une seule seconde, il se rendait compte qu'elle était vraiment formidable et qu'il craquer a fond sur elle, il fallait vraiment qu'il trouve un moyen efficace pour attiré son attention ! Tout en éliminant la concurrences ... Et ça, ce n'était pas une mince affaire.

~~~~~~~~~~

Saitama avait regardé stupéfiait le combat de la brune, finalement derrière ses air de jeune fille innocente elle savait s'en sortir. Mais alors ce ne fut même pas de la stupefaction qu'il eu lorsqu'il observa Anko combattre ... non ce fut de l'admiration. Cette rousse cumuler tout pour elle ! La beauté, le caractère, l'humour, la force... Il était con, si bien que lorsqu'il entendit Nakio les applaudir il se leva immédiatement pour l'applaudir lui aussi ! C'était con, mais même si ça faisait qu'un seul jour qu'il la côtoyer, il avait d'avantage envie de la connaître, de se rapprocher d'elle ... voir même .... Bordel c'était ça un coup de foudre ? Quel joie il avait de savoir qu'il aller sortir boire un verre avec elle après le travail, et même si il lui avait proposer d'inviter la brune, il espérer grandement qu'elle ne le ferrait pas. Ce qui expliqua pourquoi il attrapa soudain Nakio par la manche et lui chuchota a l'oreille

- J'ai invité Anko a boire un verre après le taff et comme un con je lui est proposer de faire venir la brune ... débrouille toi pour occuper la brune que je puisse être seule avec Anko pour mieux la connaître !

Il avait un air sérieux en disant cela, il n'avait pas forcément envie d'avoir quelqu'un tenant la chandelle durant leurs discussions. Aujourd'hui, pour la première fois depuis longtemps son regard vide, quasiment mort avait retrouvé l'éclat de vie qu'il avait perdu a force d'enchainer des petits boulots instable. Il descendit des gradins pour rejoindre la rousse, ayant hâte de finir les deux dernières heures de boulots.

Garou avait un grand sourire en applaudissant avec fièvres la rousse. Il éclatta de rire en entendant Bat et se tourna vers lui pour le provoquer comme a son habitude

- C'est pour ça que t'es mauvais bat ! Tu vois jamais assez grand et loin ! Pourquoi vouloir quelqu'un lui ressemblant ? Moi je ne veux pas d'une autre, je la veux Elle !

Owi pourquoi vouloir un semblant de Anko, quand il était persuadé de pouvoir avoir Anko elle même ? Et puis vu al réaction qu'elle avait eu, il savait maintenant comment la faire chier et donc attirer son attention. Il mis ses bras derrière sa tête en sortant du gymnase directions ses deux heures de cours et lança un regard bien marqué a la rousse avec son petit sourire d'emmerdeur.

Emiro avait un peu rougit en voyant nakio les applaudirent mais avait sourit au brun et au deux gamins de son cœur. En sortant elle regarda Anko amusée

- T'imagine, c'est impressionnant de voir que nos quatre garçons s'entende aussi bien. C'est difficile de ce dire que c'est petites têtes d'anges seront des machines a tuer des monstres ... et surtout que Genos et Bat seront sur le point de s'entretuer ... pour moi ...

Elle soupira cette dernière partie avec un air triste alors qu'elle vit garou lancer un regard intense a Anko, avant de se faire engueuler par Saitama qui lui demander de se dépêcher d'aller en classe. Emiro ris un peu

- Je crois que le petit Garou a totalement craqué sur toi, et que le grand brun est pas indifférent ! Aller finit bien ta journée !

Et en lui souriant la brune retourna dans son CDI, ranger quelques livres et préparer les cours de soutiens du lendemain pour être plus efficaces. Assise a son bureau elle était mignonne avec son air sérieux, mais doux et calme en même temps. Elle releva la tête en entendant quelqu'un rentrer, et sourit avec quelques rougeurs sur les joues

- Nakio, que me vaut votre visite ?

Elle l'invita a prendre une chaise et venir s'assoir au bureau avec elle. Que faisait il ici ? Il n'avait plus cours ? Soudain elle se rappela qu'en effet, certains élèves et donc prof n'avait plus cours du tout certains jours après 15h, d'autre encore une heure jusqu'à 16h et enfin les derniers avait encore deux heures de cours jusqu'à 17h. Nakio ne devait donc plus avoir cours du tout. D'ailleurs visiblement la classe de genos devrait avoir finit d'ici une heure max. Elle sourit au brun le regardant avec douceur

- Merci pour tout a l'heure ... je dois avouer que j'était bien contente de les remettre a leurs place, mais bon vu l'ambiance juste après les combats ... je me suis dis qu'en tant que nouvelles ont avait peut être fait une connerie ... ça m'as soulagée de vous entendre applaudir !

Elle s'approcha de lui et lui remit une mèches en place par reflexe ... avant de rougir

- Dé ... Désolé j'ai eu un réflexe ... vous ... et mince ... Vos yeux vert me perturbe ils me dissent quelques chose et pourtant je ne vous ai jamais vu avant aujourd'hui ... ha mon dieu vous devez me prendre pour une folle ! Désolé !

Elle prier intérieurement pour qu'il ne prenne aps sa mal, pour qu'il rigole ou quoique ce soit du genre qui permettrait de la détendre un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtesthabillage.forumactif.org
Grand Duc
Admin
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 15/05/2014
Age : 22
Localisation : Juste derrière toi!

MessageSujet: Re: Retour en Arrière Chibi!Boys !   Lun 6 Fév - 15:14

Le professeur d'histoire ne pouvait s'empêcher de sourire, comme quoi, son instinct l'avait bien prévenus que c'est filles étaient intéressante ! Aussi belle que forte, et capable de refroidir les éléments perturbateur que le proviseur ignorer et puis ... Il y avait aussi cette sensation avec la brune, cet espèce d'attirance étrange qui au début, était tellement légère qu'il n'y avait pas fais attention, mais ça s'intensifier de minutes en minutes ! Et visiblement, il n'était pas le seul en proies a certaines "attirances" a ce qu'il voyait ... La réaction de l'autre bruns le fit sourire encore plus.

- Il n'y as pas de soucis Sai', suffisait de le dire !

Et puis même s'il ne lui avait pas demander, il ne se serait sans doute pas fais prier pour accaparer la brune ! En plus, il avait quelques cours a préparer donc il allait profité du calme du CDI et de la présence de la brune pour travailler ... Ne se gênant donc pas pour la suivre, ce qui lui valut un petit regard noir d'un certains blond. Blond a moitié exaspérer par ses deux amis, préférant ne pas les écouter en fixant avec insistance la jolie brune, gravant dans sa mémoire son magnifique sourire. Maintenant, il s'en ficher de ne pas êtres discret et comme il ne lui rester qu'une heure de cours, il compter bien aller la voir a la fin de celui-ci ! Même s'il ne savait pas encore ce qu'il allait lui dire ... ça viendrais le moment voulus ! Metal batte quand a lui, foudroya du regard le presque blanc a sa provocation.

- Ouai bha je dit ça surtout parce que je ne peu pas la demander maintenant ! Je suis pas con non plus !

La rouquine resserras son petit nœud au col avec un petit sourire satisfait, finalement, le combat n'avait peut-êtres pas été intéressant, mais au moins, elles avaient fait bonne impression !

- ça fais surtout bizarre de les voir tout les quatre comme ça ! Et fais pas cette tronche, on fais parfois de drôles de choses par amour.

Elle lui disait ça avec un regard pleins de sous entendu, essayant de relativisée, et puis, quelque part, c'était assez flatteur que des garçons se batte pour elle ! Bon, c'était juste que dans leur cas l'une comme l'autre, il pouvait y avoir pas mal de conséquences, c'était le revers des hommes fort. Quand elle remarqua l'air de Garou et les dires de la brune elle rougit très légèrement avec un air blasée.

- Je crois aussi... Vas falloir que je trouve un moyen de le refroidir se gosse ... Toi aussi finis bien ! On se vois plus tard !

Et elle fila avec Saitama ranger la salle de permanence avant d'aller bosser dans leur bureaux, Anko essayant de mettre un peu de distance entre eux pour ne pas se montré trop timide et maladroite, mais pendant le rangement, la tête un peu ailleurs elle ne pus s'empêchée de lui demander après c'êtres souvenus d'une affiche qu'elle avait vu dans le métro.

- Au fait ... Je ... J'ai vu qu'il y avait des soldes demain et je me demander si tu voudrais bien venir avec moi ...

Elle avait un peu bafouiller avant de se rendre compte d'une chose ... MERDE ! Elle n' était pas sensé déjç savoir qu'elle affectionner les soldes ! Pour quoi elle passée maintenant ! Mais il était tellement craquant, elle voulais pouvoir en profité !

De retour au CDI, le brun au yeux vert regarder affectueusement la jeune femme, toujours assez intrigués et curieux.

- Haha non, vous en avez surtout surpris plus d'un ! ça faisait du bien de voir des lourds comme ça se faire remettre en place, a mon avis, c'est plus eux qui vont avoir des soucis a cause de leur comportement.

Il lui fit de nouveaux un grand sourire en la laissant faire.

- Peut-êtres qu'on c'est connus dans une autre vie qui sais ? Au moins, l'effet perturbateur est partager ! Dit, ça vous direz de faire un tours avec moi après les cours ? Et ne vous en faite pas pour Anko, je crois que Saitama a eu le coup de foudre, donc j'en profite pour vous kidnappez !

~~~~~~~~

Saitama fut surpris de l'entendre parler de soldes. Lui qui adoré ça ... il la regarda avec un air étonné avant de relativiser, si il aimer les soldes, pourquoi ce ne serait pas la même chose pour elle ? Il sourit douc en finissant d'écrire quelque chose dans un dossier

- Avec plaisir j'adore le solde également ! Et puis c'est un vrai plaisir d'être en ta compagnie, je ne vais certainement pas dire non !

Il s'étira un peu avant de la regarder avec intensité, la détaillant avec attention. Elle était vraiment belle. Il avait remarqué le regard de Garou sur la rouquine et c'était con, mais il apprécier pas vraiment ça. C'était ridicule d'être "jaloux" d'un gamin, mais bon c'était comme ça. Sa lui faisait bizarre de se rendre compte qu'il éprouver des sentiments pour quelqu'un !

- J'ai jamais vu le petit garou aussi intéressé par quelqu'un ! Vraiment ton arrivé fait des émoi !

Et merde il était entrain de ce griller là non ? c'était pas possible d'être aussi crétin ! Il regarda l'heure a la pendule et sourit

- Tient il est déjà 16h, si tu as finit ton dossier récapitulatif de la journée, on peux s'en aller, la dernière heure de cours nous est "offerte" car els étudiant sont soit au CDI soit en classe !

Il s'installa sur la chaise le temps que la rousse finisse ce qu'elle avait a faire avant de sortir avec elle pour boire ce fameux verre. C'était fou comme le temps passer plus vite avec elle a ses côtés !

Et ce fut un peu le même constat au CDI. Emiro avait était surprise de l'explication du brun, une autre vie ? Si elle n'était pas une héroïne et n'avait pas vécu des choses étonnant comme un rajeunissement, un échange avec des facette evil de leurs personnes etc, jamais elle ne l'aurait prit au sérieux, mais là force de constater que c'était une possibilité. Elle lui avait donc fait un grand sourire amusée

- Oui possible que ce soit l'explication ! Et oui pourquoi pas, ce serait avec plaisir de faire un tours avec vous ! Et cela ne m'étonne pas qu'il ai eu un coup de foudre, pour tout vous dire c'est réciproque ! Et si nous nous tutoyons plutôt ?

Elle pencha la tête avec un sourire doux et quelque peu charmeur sans s'en rendre compte alors qu'elle enrouler une mèches autours de son doigts. Finalement elle le laissa travailler sur ses cours alors qu'elle finissait ses propres dossier en papotant avec lui. Cependant elle ne pouvait s'empêcher de lui lancer des regards, le trouvant magnifique et sexy lorsqu'il travailler ainsi. Elle en frissonna un peu même et eu des petites rougeurs en croissant soudain son regard alors que le bruit de la porte s'ouvrit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtesthabillage.forumactif.org
Grand Duc
Admin
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 15/05/2014
Age : 22
Localisation : Juste derrière toi!

MessageSujet: Re: Retour en Arrière Chibi!Boys !   Lun 6 Fév - 18:42

La rouquine était soulagée de voir qu'il ne trouver pas ça plus étrange que ça, il faut dire qu'elle, ça lui faisait bizarre de flirter avec une version un peu plus jeune de son véritable petit ami, elle ne pouvait s'empêchée de l'observer sur toute les coutures, bien que parfois son regard était assez proche du "je te croquerais bien" qu'autre choses. Elle eut d'ailleurs un petit moment d'absence avant que ce qu'il lui disait a propos de Garou ne lui monte a la tête, se retenant de l'embrassée sur le moment.

- Ha ? Heu... O-Oui. Je m'en doutais un peu...

Et voilà qu'elle disais encore un truc bizarre ! Il fallait qu'elle arrête là ! Bientôt, elle allait qui sortir qu'elle était déjà sa petite amie mais qu'il avait juste quatre ou cinq ans de plus. Elle tenta donc de se concentrer plus sérieusement sur le peu de travail qui lui rester a faire pour le suivre a l'extérieure.

- C'est quand même vachement pratique ça !

Tendis qu'elle le suivait timidement, elle ne le lâcha toujours pas du regard, se mettant a pensés a voix basse sans s'en rendre compte un : " T'es bien trop craquant pour ma santé... "

Le professeur eut un sourire quand elle accepta son idée qui... Représenter pas mal son ressentie, il avait eu l'impression de la connaitre, sans doute dans une autre vie, un autre monde. Mais ils se connaissaient déjà d'une certaine manière, il commencer a en êtres sûr !

- Un coup de foudre réciproque ? Je vais finir par croire au destin ! Et je me demande si ton "Âme sœur", ne serais pas dans l'établissement lui aussi ~

Il disait ça d'un ton tellement naturel que s'en était troublant et il s'installa plus confortablement pour travailler, préparant les prochains cours avec une certaine assiduité bien que leurs jeux de regards était réciproque ...

Bien sûr, il fallait que le déléguer blond arrive a ce moment là et les voient se faire les yeux doux ! Lui qui c'était dépêcher de sortir des cours pour rejoindre le CDI, il ouvrit la bouche pour dire quelque chose, les regarda tour a tour puis se ravisa et fila dans un des rayons de livres, les joues légèrement rosit en se sentant tout bonnement ridicule ! Mais il rager aussi sur le fait qu'il s'agissait d'un prof, qu'il ne pouvait rien faire, alors que si c'était un autre élève ... Il ne se serais pas gêné pour le remettre a sa place. C'était une journée pourris en fait ...

~~~~~~~~

Saitama cru entendre la phrase de la rousse, mais préféra faire celui qui n'avait rien entendu, n'étant pas certain a 100% de ce qu'elle avait dit, se demandant donc si ce n'était pas lui qui s'imaginer des truc tout seul. Il marcha a côté d'elle alors qu'ils sortaient du collège. Il l'invita a s'assoir a côté d'elle durant le voyage en métro

- Allons en centre ville pour boire un verre ! Une préférences pour la boisson ?

Oui maladroitement il essayer de savoir ce qu'elle aimait. Il chercher mentalement a trouver un moyen pour aborder le sujet du couple ... et soudain pensant a Nakio il eu la solution toute donnée.

- En fait, c'est moi ou Nakio semble bien plaire a emiro ? Je crois en tout cas qu'elle le perturbe lui ! Elle est en couple d'ailleurs ? que bon j'aimerais bien éviter a ce pauvre nakio de patauger pour rien !

En effet maintenant qu'il avait lancé l'appât il espérer vraiment qu'elle aller mordre a ce dernier et lui laisser comprendre directement ou non sa propre situation sentimental. Pour dire vrai sa le gonflerais si elle était en couple ... mais a quoi il pense encore !

- Tu aime bien els soldes donc ? Tu aime quoi d'autre aussi ? ... désolé c'est peut être indiscret comme questions, mais je suis curieux !

Emiro avait un sourire amusé, malgré ses rougeurs, a la phrase du brun. Elle le regardait avec douceur avant d'observer genos entrer, buger et aller se planquer dans un rayon de livre. Emiro ne pus s'empêcher de retenir un petit rire en le voyant faire. Au final il était pas si différent que sa versions adulte. Elle replongea son regard dans les yeux vert du prof d'histoire, et avec un voix douce, agréable, amusée elle lui répondit

- Je crois bien qu'en effet, mon âme sœur se trouve aussi ici !

Elle sourit en reportant son attention sur ses dossiers, elle ne savait pas si le brun aller prendre sa pour lui, mais elle savait qu'en effet son âme sœur était ici, même si cette dernière avait un age bien trop inaccessible pour elle actuellement. Finalement elle se leva et pris quelques livres qu'elle devaient ranger et s'enfonça dans les rayons. Elle se retrouva a en ranger un dans le même rayon que Genos. Elle posa donc son regard sur lui et lui sourit

- Je peux t'aider Genos ? Tu semblait vouloir avoir quelque chose a me demander a ton arrivée. Tu sais même si Nakio est là, si tu a besoin de mes conseils pour quelque choses, n'hésite surtout pas !

Elle le regardait avec tendresse, peut être un peu trop même. Si ça ne tenait qu'à elle, Emiro le pendrait directement dans ses bras pour lui faire des papouilles, mais bon elle se tenait. Il ne restait plus qu'une heure avant la fin du travail et sa promenade avec Nakio. Elle était a la fois excitée par l'idée, mais aussi un peu gênée vis a vis de genos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtesthabillage.forumactif.org
Grand Duc
Admin
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 15/05/2014
Age : 22
Localisation : Juste derrière toi!

MessageSujet: Re: Retour en Arrière Chibi!Boys !   Lun 6 Fév - 23:03

Le fait que Saitama soit aussi vite aussi proche de la rouquine lui donner l'impression d'êtres toujours avec son petit copain, c'est pour ça qu'elle faillit lui prendre la main dans le métro et se ravisa au dernier moment, après lui avoir frôler et rougis légèrement, retrouvant sa maladresse adorable.

- Pas spécialement, je ne suis pas difficile mais j'aime les nouveautés. Et il n'y a rien a craindre a ce niveaux là vu qu'on est toute les deux célibataires!

Enfin, au fond ce n'était pas vraiment le cas mais elle n'allait pas lui dire que son petit copain... C'était lui quoi. Mais elle trouvait ça tellement adorable qu'il essaie de poser la questions indirectement, comme la première fois qu'il avait demander avec Genos. Bon sang ! Elle avait l'impression de doucement retombée amoureuse ! Et en se rendant compte de ça elle lui dit de façon enjouée et plus détendus.

- Hmmm... Le chocolat noir, les longues frites mais croustillante, les gens qui sortent du lot mais se prennent pas la tête, les combats et les petits plaisirs simple ?

En voyant la réaction du blond en arrivant, le grand bruns ne pus s'empêcher dans un petit sourire paternel, mais en revanche, il ne s'attendait absolument pas a la réponse de la jeune femme qui le laissa sur le cul ... Mais littéralement. Après tout, il n'étaient que trois dans la salle, il avait des doutes sur le fait que ce soit Genos vu son age mais... Il ne pensait pas qu'elle voulait parlée de lui. Ou alors elle avait fais exprès pour l'embrouiller ? Quand au petit blond, inconscient de sa véritable relation avec la brune, il ne se sentait absolument pas concerné et ça l'agaça assez alors qu'il les espionner au milieux des livres, mais fit mine de chercher quelque chose quand la "bibliothécaire" s'approcha dans sa direction. Et quand elle lui parla il rougis légèrement au fait qu'elle avait déjà retenue son nom, ayant l'air tout maladroit sans comprendre ce qui lui arrivait.

- En ... En fait j'ai quelque soucis et Géographie et je me demandée si vous aviez des mémo-technique ou ce genre de choses pour m'aider ...

~~~~~~~~


Bon Saitama se sentit soudain soulagé en apprenant qu'elle était célibataire. C'était bon ça ! Très bon pour lui ! Evidement il irait prévenir le brun que la brune était aussi célibataire, histoire que si anko lui demande si Saitama a pus l'aider avec Emiro, il ne se fasse pas griller. Il rougit un peu et frissonna lorsque leurs mains se frôlèrent. Il écoutait la rousse avec attention et soudain se tourna vers elle les yeux gros

- Moi j'adore les frites longues mais molles ! Comme c'est marrant a croire qu'on est complémentaire !

Il fouilla dans une de ses poches et soudain sourit. Il lui attrapa la main et sortit a la station l'entrainant avec lui, oubliant totalement qu'il la tenait par la main, jusqu'à un restaurant. Une fois devant il lui fit un grand sourire d'idiot

- J'ai des ticket promo pour ce restau qui fait de super bonnes frites, se te dit que je t'offre le repas plutôt qu'un verres ?

Soudain il devient rouge en se rendant compte qu'il tenait toujours sa main ... et qu'il n'était que 17h. Il la lâcha soudain et balbutia un

- Je ... je suis désolé je sais pas ce qui m'as prit ... et heu .... vu l'heure si sa te dit on fait d'abord un tout pour papoter puis on va manger quand l'heures sera raisonnable ?

Il lui fit un sourire gêné !

Emiro écouta la demande de genos, elle aller lui proposer de directement demander des conseil a nakio, après tout il était prof d'histoire géo non ? Mais elle ne le fit pas, se doutant que le petit blond essayer peut être d'attirer son attention, impression qui se confirma lorsqu'elle remarqua ses petites rougeurs. Elle prit donc un certains temps avec lui dans le rayon a lui présenter des livres de géo plutôt sympathique et lui donner ses astuces qu'elles avaient utilisée durant sa scolarité. Finalement elle lui sourit et lui dit avec douceur

- Nous en reparlerons mieux demain si tu viens en soutien d'accord ? Je dois fermer le CDI pour le moment

Et elle l'accompagna jusqu'à son bureau, le saluant avec tendresse avant de se tourner vers le grand brun aus yeux verts si perturbant et lui dit avec douceur

- Prés pour notre balade Nakio ?

La brune attrapa sa veste et sourit au brun, sortant avec lui et fermant le CDI a clef derrière elle. Pour dire vrais marché a côté de nakio la déstabiliser. Il était grand, visiblement musclé, décontracté, plus que mignon ... enfin vraiment son type d'homme. Et surtout elle remarqua qu'à peine sortit du collèges, dés qu'ils croisaient des jeunes femmes, c'est dernière rougissait en voyant Nakio et se retourner sur son passage. Emi finit par le regarder d'abord silencieuse alors qu'il marcher ... et elle finit par lui sortir

- Votre petite copine doit être bien joyeuse de vous avoir, vu le nombres de jeunes filles qui vous reluque sur votre passages ! Il faut dire que vous êtes très bel homme !

Et voila que cette foutu attirance inexpliqué lui faisait dire des conneries a voix haute et frissonner en plus de ça ... Elle était belle la madame CDI a cet instant avec toutes ses rougeurs, et ses yeux pétillant de timidité, mais aussi d'un autres côté de charme et de taquinerie. Et son frissons s'agrandit quand sans le vouloir leur mains se frôlèrent. Mon dieu elle se sentait pire qu'une demoiselle entrain de découvrir l'amour pour la première fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtesthabillage.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour en Arrière Chibi!Boys !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour en Arrière Chibi!Boys !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Citations et retour en arrière pendant la rédaction.
» Retour en arrière
» Retour en arrière oregon 300
» retour au travail....
» Empêcher un train de partir en marche arrière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ForumTestHabillage :: Votre 1ère catégorie :: RolePlay-
Sauter vers: