AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retour en Arrière Chibi!Girls !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Grand Duc
Admin
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 15/05/2014
Age : 22
Localisation : Juste derrière toi!

MessageSujet: Re: Retour en Arrière Chibi!Girls !    Ven 3 Fév - 4:47

Elle... Se foutais ... Clairement ... De sa Gueule là ... Pas vrai ?! Elle l'ignorée... Elle faisait les yeux doux a Metal Batte juste sous son nez ... Elle disait qu'elle allait dormir avec cette putain de peluche ... Alors qu'elle l'avait lui. Qu'elle était conscient de leur relation maintenant ... Et EN PLUS elle lui foutais ce "machin" sous le nez ? Genos eut énormément de mal a ne pas cramer tout ce qui trouver dans les alentours d'un seul coup. Et voilà qu'il fallait qu'elle en rajoute une couche a s'écartée de lui en serrant ce truc contre elle avant de l'envoyée balader. Alors, en l'espace de quelques secondes, le cyborg était passer d'un air agacer a un air complètement fou de rage, auras malsaine et torse allumé, les yeux remplis de haine envers le pauvre Metal Batte et cette peluche qui n'avait rien demander a personne, son regard se faisant étrangement glacial alors que sa voix était bien plus sombre qu'elle ne l'était d'habitude.

- Tu te moque de moi ...

Il eut une fraction de seconde a glacée le sang, où on aurais dit qu'il allait attraper la brune par la gorge et tenter de l'étrangler, mais a la place il lui attrapa l'épaule pour la coller a lui et l'embrasser. Seulement, on sentait qu'il venait de s'approcher un peu trop près de l'abysse, il n'y avait aucun amour dans se baiser sur le moment, juste une très grande possessivité, et une menace, celle qui prévenait la brune que la prochaine fois qu'elle osée lui faire un plan pareil il n'hésiterais pas une seconde a éliminer ce qui se dresserais en travers de son chemin, et que s'il y aurais des "contretemps" se serais uniquement de sa faute a elle. Quand il rompis le baiser, il foudroya du regard l'autre classe S avant de répondre, toujours de son ton glacial et si dangereux, étrangement proche de la voix de Virus ...

- Tu ferais mieux d'arrêter ton cirque merdeux, elle est a moi.

Bien sûr, le brun qui avait assister a la scène, pourtant très courte mais qui avait donner l'impression de durer de très longues minutes, ne l'entendais pas de cette oreille et venait de changer de cible. Il n'allait plus s'en prendre a Garou, mais clairement a Genos.

- Nan mais pour qui tu te prend ! Connard !

La rousse avait discrètement avalée sa salive, ce mélange de "Je te résiste sans te résister" étant clairement visible l'espace d'un instant, le frisson qui lui parcourra la colonne vertébral la prévenant que le blond qu'elle avait en face d'elle était réellement dangereusement attirant, et qu'il fallait mieux qu'elle retienne son caractère de "J'aime jouer avec le feu" alors qu'en même temps, le fait qu'il insulte si facilement le chauve l'agacée. Le fait qu'elle n'est pas l'habitude d'êtres touchée comme ça n'aida pas non plus a ce qu'elle se fasse avoir par la surprise, mais le frisson d'excitation qu'elle eu une fois contre Garou ne provenait pas de lui ... Mais du plus âgés et de sa colère, alors qu'il n'avait prononcer que deux petit mots ... Ne parlons même pas de leur rencontre, qui l'espace de quelques seconde laissa la jeune fille sans voix, déstabilisée et excitée, son cœur battant comme jamais.


~~~~~~~~


Saitama ne décolérer pas alors que le blanc-bec devant lui semblait prendre un malin plaisir à cette situation. Ce mec, ce garou, ce n'était pas un monstre humain, non loin de là, c'était juste un putain de connard égocentrique. Et ce connard voulait lui piquer sa copine ? Il voulait vraiment jouer à ça ? Très bien il allait ce donner a cœur joie de lui démonter sa tronche de gamin. Le chauve se remit a préparer un nouveau coup de poing, cette fois il ne se retiendrait pas !

Garou avait un immense et magnifique sourire devant la réaction du chauve. La situation devenait vraiment de mieux en mieux ! Il sentait les tensions derrière lui, mais ce qu'il sentait le plus c'était celle qui entouré le chauve. C'était jouisif de sentir autant de haine, de rage, de danger. Ce qui lui fit éclater de rire. Mais un rire bien psychopathe, bien flippant. Ses trait même était entrain de se déformer de bonheur, de jubilation. Vraiment il n'aurait jamais cru que de prendre comme proie cette rousse aller lui apporter autant de plaisir. Elle était tout simplement un fantasme ! Il lui lança un regard remplit de bonheur et d'amusement avant de lui demander a moitié moqueur

- Sérieusement c'est ça ton mec ? Me fait pas rire Anko ! Tu mérite tellement mieux !

Il esquiva de justesse le poing de Saitama et se recula avec rapidité en éclatant de nouveau de rire. Cependant même si lui rigolait, les lampadaire de la rue eux faisait pas la même tête. En effet eux, comme toutes les voitures et branches basses du coin venait d'être sectionné net par le vent produit par le coup de poing. Evidement lorsque Garou remarqua cela, au lieu d'avoir peur il éclata encore plus de rire

- Anko tu es un délicieux fantasme tu le sais ça ? Tu sera mienne que tu le veule ou non !

Il avait un rictus monstrueusement dangereux et excitant sur le visage, alors qu'il chercher clairement a provoquer le chauve.

- Et ben alors le super hero, on sais pas viser ?

Emiro resta silencieuse et choquée. Pas choquée par le regard et l'intonation du blond. Du moins ce ne fut pas ce qui la marqua le plus, mais bel et bien ce baiser. C'était quoi ça ? Une menace de mort ? Pour qui ? Elle ? Bat ? Et alors qu'elle sentait parfaitement la tension ambiante entre les deux gamins qui se battait pour elle, Emiro sentait naitre une force qu'elle n'avait pas connu jusqu'à là. Sa vielle était peut être vraiment puissante au final. Elle gifla avec puissance le blond, alors qu'elle attrapa le bras de genos d'une main, l'autre tenant toujours serrée la peluche, le tirant vers elle. D'une voix froide, le regard perçant celui du blond elle lui répliqua

- Menace moi encore une fois comme ça Genos, menace le encore une seule fois, menace qui que ce soit qui me tien a cœur Genos et je te détruit. J'appartient a qui j'ai envie. Tu as bien comprit Gamin ?

Et comme pour appuyer ses dires elle lança une décharge d'énergie pur dans le corps du cyborg. A cet instant la brune ressemblait bien plus a la Emiro qu'il connaissait ... voir même plutôt a Eviro. Elle lâcha le poignet du blond mais ne le lâcha pas du regard. Etrangement quelque chose la déranger chez lui, mais l'attiré inévitablement. C'est a ce moment qu'elle sentit et vit l'attaque de Saitama. C'était vraiment entrain de partir en couille en bas aussi, elle espérer que Anko arriverais a gérer. Car là visiblement malgré sa menace le blond ne semblait pas calmer même loin de là, et le brun semblait être emplie d'une envie de combattre. A croire qu'il c'était trouvé un objectif, quelque chose a "protéger" le motivant encore plus a combattre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtesthabillage.forumactif.org
Grand Duc
Admin
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 15/05/2014
Age : 22
Localisation : Juste derrière toi!

MessageSujet: Re: Retour en Arrière Chibi!Girls !    Ven 3 Fév - 23:25

La rouquine, qui avait repris ses esprits, commencée a êtres sérieusement agacée par le comportement des deux autres. Alors oui, elle aimait les hommes fort, oui, a cet instant que ce soit Saitama comme Garou ils la rendait toute chose mais elle n'aimait pas comment ça tourner et n'avait pas spécialement envie que le quartier se fasse rasé indirectement par sa faute. Alors elle n'hésita pas une seconde pour se foutre eu milieux feu et rafale de vent sortie, ne se rendant pas de suite compte que son agacement et le fait d'utiliser ses deux éléments en même temps avaient crée des explosion, explosions qui étaient quand même vachement utile pour "aveugler" les garçons.

- Que les choses soient bien claire ! Je ne suis PAS un trophée a remporter !

Pourtant, la réaction de la brune ne refroidis pas le cyborg, bien au contraire, sa haine pour le classe S avait l'air intensifier, et il lui souriait d'une manière sadique et provocante, la fixant d'un regard possessif qui voulait clairement lui faire comprendre qu'elle n'aurait pas d'autres choix que d'êtres a lui, appréciant même la décharge d'énergie.

- Alors vas-y, j'attend que ça.

- Ne m'oublie pas !

Bien sûr, le rang S qui avait assister assez perturber a l'échange entre les deux autres héros même s'il n'en avait rien laisser paraitre ne s'était pas gêné pour attaquer le grand blond une fois qu'il c'était un peu écarter de la jeune fille, bien conscient qu'il devait le calmer avant que ça ne dégénère ici aussi mais ... C'était sans compter sur le fait que le cyborg le bloqua et répliqua pratiquement tout de suite après.


~~~~~~~~

Garou se stoppa net lorsque la rousse se mit au milieu. Il n'avait aucune envie de lui faire mal ! Enfin plus exactement si, mais pas là, pas maintenant, pas ainsi. Cependant dés que la fumé se dissipa le blanc voulu attaquer sa proie, ce crane d'oeuf, il avait un rire sadique ... rire qui soudain devient vachement plus flippant lorsqu'il se rendit compte qu'il n'y avait plus de rousse ni de chauve.

Et en effet le hero chauve avait profité de ce nuage de fumer pour attraper sa belle par le poignet. Il s'en foutait totalement là de savoir comment aller Genos, de savoir qui était le con qui squatter l'appartement. Non là il ne voulait que récupérer SA copine. et si par malheur le blanc s'amuser a les suivre, il raserais le quartier et cette enflure par la même occasion. Oui Saitama était vraiment énervé, rien que sa façon de tenir la rousse, de respirer montrait bien qu'il n'était aps dans un état normal.

Il voulait jouer a cache-cache ? Alors très bien il allait jouer ! Les traquer, les débusquer et les défoncer et pour une fois il n'aurais aucune pitié pour les civils non loin de là ! Après tout si c'était de vrai hero, ils ne supporteront pas de le voir faire du mal a des innocent et ils sortiront de leur cachette. Mais alors qu'il tourna la tête, il vit la brune .... Une magnifique sourire se grave sur son visage. Mieux qu'un civil, il avait bien remarqué a quel point les filles étaient proches ... Si il s'en prenait a cette brune, Anko viendrait forcément ! Et c'est donc avec cette idée de genie qu'il grimpa sur le balcon rejoindre le trio et attrapa avec vitesse Emiro pour le poignet. Il la plaqua contre lui et posa une mains sur sa gorge prêt a l'étrangler -lui broyer la nuque même- d'un seul mouvement.

- Et gamine, tu va me suivre gentiment et me trouver Anko sinon je te donne pas longtemps

Emiro était a deux doigts de craquer. Ils étaient sérieux ? Ils étaient vraiment prés a s'entretuer pour une putain de peluche ? Le blond était vraiment aussi possessif, aussi fou que ça ? Et alors qu'elle allait répliquer quelque chose a Genos qui la provoquer, elle se sentit tirée en arrière et serrée par la nuque. Garou ... putain maintenant il fallait qu'elle ai garou sur le dos en plus ? Et en plus de ça il oser la menacer elle de mort ? Il oser croire un seul instant qu'il pourrait la tuer d'un coup comme ça ? Qu'il pourrait l'utiliser pour chercher Anko ? Il se foutait de sa gueule là ? Ce fut LA goutte de trop. Elle se mit a trembler comme une feuille contre Garou...
Ce qu'il prit évidement pour une marque de faiblesse et de terreur ... Mais lorsqu'il entendit le rire de psychopathe qui échappa de la bouche de la brune et soudain la sensation d'être fait de marbre de ne plus pouvoir bouger, il comprit son erreur.
Emiro dégagea lentement l'étreinte du blanc alors que son corps continuer a avoir des spams et des rire flippant. Elle sentait en elle une puissance inimaginable, une capacité nouvelle qu'elle n'avait jamais vu. Mais surtout elle sentait qu'elle allait bientôt faite le pas de trop, mais bizarrement sa ne lui fit pas peur. D'une voix calme elle regarda bat et eu un petit a la fois flippant mais tout mignon

- Merci pour le cadeau Bat, mais je pense qu'il vaut mieux que tu retourne voir ta sœur ! - elle porta son regard vers genos et dit toujours de cette même voix- et toi genos tu va être gentil d'aller récupérer ce qui traine chez nous avant que je te détruise - elle se tourna enfin vers garou et le regarda droit dans les yeux en tremblant un peu - Et toi ...et toi le monstre humain, tu va foutre la paix a Anko si tu veux pas finir totalement invalide

Elle s'approcha de lui et attrapa aspira du bout de ses doigts de l'énergie de garou avant de la lécher avec appétit. Elle lui dit avec calme en penchant la tête sur le côté

- Alors maintenant toi tu va faire comme Bat et prendre tes clic et tes clac et te barrer de chez moi !

Elle avait beau pour le moment le tenir avec force, l'empêchant de faire le moindre mouvement, elle sentait bien qu'il avait une énergie, une force puissante qui faisait qu'elle s'épuisé vite a le tenir ainsi en laisse. Il fallait que Genos, ou que Anko finisse vite de régler leur petit soucis, car sinon elle ne savait pas combien de temps elle aller tenir.

Garou était con, juste con. Il ne savait pas pourquoi, ni comment mais cette brune venait juste de l'immobiliser, finalement elle n'était pas si faible que ça. Et lorsqu'il la vit absorber quelque chose venant de lui et l'avaler comme ça ... il comprit. L'énergie ... elle manipuler l'énergie ... elle était donc une sorte de monstre humaine elle aussi, quelque chose d'innocent en apparence, mais véritablement dangereux ... mais même si il devait avouer être surprit par cette découverte, il ne la trouvait pas aussi incroyable que Anko, surtout qu'il voyait dans le regard de la brune, qu'elle s'épuiser a force. Il eu un sourire satisfait et lui dit avec amusement

- Très intéressante ! Vous êtes vraiment deux nana très enrichissante ! Aller je vais être bon joueur et vous foutre la paix !

Il essaya de bouger, mais emi qui n'était pas encore certaine de sa bonne foie fis non de la tête . Elle le regarda un moment, alors qu'elle sentait qu'il essayer vraiment de se débattre pour sortir de son emprise. Elle soupira

- Dégage, et vite, de notre quartier

Elle le libéra et l'observa partir. Garou avait décidé en effet qu'il avait assez jouer pour le moment. Il aimait bien ce petit groupe, ils étaient divertissant, alors autant ne pas briser els jouets tout de suite se dit il alors qu'il disparaisse loin du quartier. Emiro s'écroula au sol, a bout de force. Elle n'aurait jamais cru que ce ... Garou aller être aussi dur a tenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtesthabillage.forumactif.org
Grand Duc
Admin
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 15/05/2014
Age : 22
Localisation : Juste derrière toi!

MessageSujet: Re: Retour en Arrière Chibi!Girls !    Sam 4 Fév - 1:31

La rouquine avait bien sentie la fureurs du plus âgés, et même si elle était soulagée d'avoir pus calmer le jeux entre eux, elle savait que ce n'était pas finis et profita qu'ils s'éloignent assez de Garou pour prendre son homme dans ses bras et l'apaiser quelques instant, oubliant tout ce qui pouvait se trouver autour d'eux. Elle se concentrer juste sur lui, le rythme de sa respiration, son toucher tendis qu'elle le câliner ... Jusqu'à le regarder en lui faisant un petit sourire timide.

- On vas s'occuper de se squatteur histoire que je redevienne normal ?

En revanche de l'autre côtés l'ambiance était beaucoup moins "poser". Tout d'abord, le héros de classe S avait beau ne pas aimé comment la situation tournée, il compris clairement qu'il ne valait mieux pas qu'il ignore "le conseil" de la brune et déguerpit, non sans lancé un sale regard au cyborg qui lui rendis sans problème.

Ensuite, ledit cyborg, bien qu'a peine calmer par le départ du bruns, obéit lui aussi a la brune, son ton ne laisser de toute façon pas le choix quelque part, ce qui ne l'empêcha pas d'avoir un petit ricanement amère en l'entendant dire qu'elle allait le détruire. Qu'importe qui ou quoi se trouver dans l'appartement des jeunes filles ... Il allait passer un sale quart d'heure. Et justement ... Voilà qu'il pus apercevoir le monstre horloge responsable de la transformation des filles ... Tranquillement en train de dormir dans leur canapé comme si de rien n'était, alors, sans crier gare, le cyborg l'en chassa d'un violent coup de pied avant de l'écraser avec le même pied, ne lui laissant aucunes échappatoire et l'air menaçant.

- Alors c'est toi la cause de tout ça ... Tu ferais mieux de leur rendre leur états normal ou je te jure que tu vas me supplier de t'achever ...

La créature poussa un cris quand il lui crama le bras gauche sans broncher alors qu'il avait commencer a bafouiller en faisant l'innocent. Mais le pire ... C'est que la torture ne faisait que commencer pour lui ... Et quand les autres arrivèrent il était vraiment pas beau a voir.

~~~~~~~~

Saitama était a bout de nerf, mais bizarrement sentir les bras de la rousse autour de lui, sentir son souffle, ses battements de cœur... il se sentit mieux. Oui beaucoup mieux. Même si il restait vigilant au cas où l'emmerdeur viendrait, il se calma un peu. Il la regarda droit dans les yeux et soudain avec force l'embrassa, allant directement jouer avec sa langue. Il l'aimait tellement, oui tellement. Il finit par hocher la tête et tenant bien la main de la rousse dans la sienne, il se dirigea vers leur appartement.  Il fut cependant surprit de loin, de remarquer qu'il n'y avait plus ni Bat, ni Garou, ni Genos ... Juste emiro, adossée a un mur qui semblait épuisée. Elle essayer visiblement de se lever. Il c'était passé quoi ? Il avait était tellement préoccupé par Garou qu'il avait totalement omis de regarder ce qui se passer autours ...

Emiro resta là, contre le mur dehors essoufflée et épuisée quelques minutes. Elle attrapa la peluche de Bat et soupira en lui caressant la tête. Elle essaya de se relever une fois, deux fois, trois fois sans y arriver. Mais finalement au bout de la cinquième fois elle réussit enfin a se lever et a tenir debout. Elle n'avait pas vu els deux autre revenir. Elle avança d'un pas, pas totalement assuré dans l'appartement, elle ouvrit la porte de sa chambre et planqua dans une boite la peluche de Bat. Il était hors de question qu'elle s'en débarrasse, et si l'autre sembler trop menaçant envers la peluche elle l'amènerais chez king ! Finalement elle resortit de la chambre lorsqu'elle entendit de nouveau crier le petit monstre. Elle tangua jusqu'à Genos ... Et elle s'écoula contre son dos. En plus exactement elle sentit ses jambes a deux doigts de s'écrouler, du coup par un reflexe elle Enlaça genos dans ses bras et posa son front dans son dos, alors qu'elle se tenait fermement a son haut, aussi bien pour ne pas tomber, mais aussi pour le coller a elle. D'une voix faible et fatiguée elle lui dit

- Genos, ne le tue pas ... il nous le faut en vie pour revenir ...

Elle prit le temps de respirée, meme ça c'était épuisant pour elle tellement elle avait utiliser de son énergie pour contrôler Garou. Elle regarda l'horloge et ... Saitama qui venait de rentrer dans la pièces et qui avait bien vu a quel point Emiro avait faillit s'effondrer et qui sentait l'inquiétude de Anko, l'énervement de Genos, dit d'une voix froide

- Rend leur immédiatement leur normalité connard ou je t'assure que genos et moi on va te faire passer un très mauvais quart d'heure.

Emiro s'écroula au sol a bout de force, n'arrivant même plus a se retenir a genos. La petite horloge profita de cet instant de surprise pour lancer un nuage de fumé, rendant a la fois leur normalité au filles, mais surtout en profitant pour se barrer très vite d'ici. Mais dans sa tête il savait déjà comment il allait se venger du blond !

~~~~~~~~

Le fait de voir son amie aussi fatiguée avait immédiatement inquiétée la rouquine, surtout en voyant qu'aucun des garçons n'était présent, ce qui la surprenait de la part de Genos ... Elle se demander ce qui avait bien pus se passer pour qu'ils en arrivent là, elle commencée a imaginer toute sorte de scenario plus inquiétant et farfelues les uns que les autres et les choses ne s'améliorèrent pas quand ils arrivèrent a l'intérieur et qu'elle vis l'états du monstre ainsi que la colère non dissimuler du cyborg qui avait l'air tellement froid et silencieux... Voir même trop. On avait du mal a le reconnaitre...

Le cyborg se figea quand il sentie la jeune femme se retenir a lui, il ne dit rien mais abaissa son bras menaçant envers la créature horloge sans pour autant détourner le regard, surveillant le moindre de ses gestes alors que les deux autres arrivèrent. A la menace de son maitre, il pus entendre le monstre leur gueuler après un " ça vas ! J'avais compris avec ce grand malade ! " et il était sur le point de le fusiller du regard que la brune flancha a bout de force, bien sûre, il réagit instinctivement et la rattrapa pour la poser sur le canapés ...

Seulement voilà, manque de chance, les filles ayant repris leurs apparence et donc taille normal, qui dit vêtement d'adolescente, dit vêtement trop petit, et donc vêtement qui avaient finis déchirer pour laissée les filles assez dévêtue ... Il entendis un petit cris de surprise de la part de la rouquine qu'il préféras ne pas regarder avant d'aller déposée la brune, toujours dans ses bras, dans sa chambre avant de ressortir aussi sèchement et d'ignorer les deux autres pour ... Attendre dehors, accouder contre le mur à côté de la porte d'entrée. Genos était encore en colère, contre la jeune femme, contre le brun, contre lui-même... Il essayer de se remettre de tout ses événements sans se soucier du fait que le "Magicien du temps" leurs avaient préparer une petite surprise, qui était déjà en quelque sorte actif ... Comme une bombe a retardement ...

~~~~~~~~

Saitama fut surprit de la fumé, mais lorsqu'il vit la rousse dans des vêtement trop petit déchiré, extrêmement sexy. Il resta con et la prit soudain contre lui, déposant sur ses épaules sa cape. Il était tellement heureux qu'elle soit là, qu'elle soit enfin de retour. Il l'embrassa avec fougue avant de la pousser vers sa chambre pour qu'elle puisse se changer. Cependant il vit bien sortir genos immédiatement après avoir déposé la brune dans sa chambre. Il sourit a Anko

- Change toi, je vais voir Genos ... sa semble grave

Et il sortit dehors pour s'installer a côté du blond. Il resta d'abord silencieux, fixant le paysage au loin. Finalement il tourna la tête vers genos et lui dit avec calme, d'une voix étrangement sérieuse, comme un père parlant a son fils qui a un problème sentimental.

- Explique moi ! Car là je ne t'ai jamais vu aussi froid et distant, surtout avec elle.

Emiro de son côté ne remarqua pas qu'on l'avait bouger, et elle resta donc un peu conne en se retrouvant allongée sur son lit ... avec des habits trop petit et craqué. Et puis pourquoi elle était si épuisée soudainement .... Il lui fallut un petit temps pour avoir des flash de ce qui venait de leur arrivé. Elle déglutit en se souvenant du baiser menaçant de genos. Elle passa une main dans ses cheveux alors qu'elle s'assit sur le lit silencieuse. Elle ne se souvenait pas de tout, mais de suffisamment pour savoir que Bat lui avait offert une peluche, que genos avait péter un cable, d'un karaoké, et qu'elle c'était épuisée a tenir garou. Elle attrapa son portable et envoya un rapide "je suis désolé pour ce qui c'est passé" a Bat histoire d le rassuré et de lui signaler qu'elle était toujours en vie. Et puis c'était de la politesse après ce qui c'était passé c'était le minimum a faire. Elle se leva de son lit, se mit en sous vêtement et enfila une robe avant d'aller dans la cuisine prendre des sushis. Elle avait terriblement faim, elle en mit quelque un dans la boite et remarqua par la fenêtre de la cuisine, que Genos était dehors avec Saitama .... Elle hésita a sortir, mais vu la haine qu'elle pouvait encore lire dans ses yeux, elle préféra retourner s'enfermer dans sa chambre avec ses sushis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtesthabillage.forumactif.org
Grand Duc
Admin
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 15/05/2014
Age : 22
Localisation : Juste derrière toi!

MessageSujet: Re: Retour en Arrière Chibi!Girls !    Sam 4 Fév - 5:39

- H-Hai ...

Anko était totalement perdue face a la situation, les joues horriblement rouge, elle resserras la cape du chauve contre elle en filant dans sa chambre pour s'habillée correctement, se remémorant petit a petit leur périple en se rhabillant ... Et elle se souvenait de tout. Un peu trop bien même ! Mélangeant malaise et colère, elle avait terriblement envie de foutre une baffe a Garou, même si elle allait lui faire endurer plus que ça et s'excusée auprès de Saitama tout en sachant qu'en se connaissant ... ça aurais pus êtres pire. Mais elle s'inquiéta surtout pour son amie et la rejoignit avec un air inquiet.

- Emi ... ?

Au passage, le héros de rang S répondis a la brune pour la rassurée a son tours, bien qu'il se retenait de lui dire qu'elle avait l'air d'avoir une relation vraiment trop bizarre avec le cyborg.
Le concerner justement, eu assez de mal a répondre a son maitre, les bras croiser, le regard sombre, il finis tout de même par lâcher.

- Elle m'as pousser a bout ...

Il eut encore un instant de silence, durant lequel il réfléchissait, comme s'il avait toujours du mal a se faire a tout ce qui c'était passer, qu'il réaliser petit a petit a quel point il c'était approcher de l'abysse, qu'il avait disjoncté, qu'il c'était rapprocher de son alter ego "Virus" a cause de tout ça ... Alors il releva un peu la tête pour regarder son maitre et il lui expliqua, se doutant que cette simple phrase ne suffisait pas. Il lui dit tout, a quel point elle lui avait fais du mal et a quel point il avait été prêt a lui demander quand même d'êtres sa petite amie si Metal Batte ne c'était pas pointer devant leur porte et tout ce qui avait suivit ... Y compris sa terrible envie de meurtre et sa possessivités malsaine.


~~~~~~~~


Emiro releva la tête pour observer la rousse. Elle lui fit un sourire doux et l'invita a venir s'assoir a côté d'elle. Emiro lança un coup d'œil a son téléphone et fut soulagée de voir qu'il aller bien. Elle reposa son téléphone et mangea un sushi en silence avant de finir par sortir

- Je crois que c'est une des pires expériences que nous avons vécu ces dernier temps. Tu va bien ? Saitama est calmé visiblement ...

Elle soupira un peu a la fin de sa phrase, avant de passer une main dans ses cheveux et de devancer les questions d'Anko

- Je vais bien, du moins physiquement immobiliser Garou pour qu'il vous foutent la paix n'as pas était simple, mais ça va. Il a vraiment une puissance monstrueuse ... Mais par contre sentimentalement ... Genos ... il était a deux doigts de basculer, a deux doigts de devenir virus ... Si bat était resté il l'aurais basculé, il aurait tout fait pour le tuer j'en suis quasiment certaine ...

La brune prit le temps d'expliquer a son amis ce qui c'était passé, le cadeau qu'elle avait fait a Bat, celui qu'il venait de lui offrir ce matin, la jalousie et possessivité du blond. Elle finit par soupirer et regarda Anko droit dans les yeux en lui prenant les mains

-Rend moi service Anko je t'en pris. Je sais que je ne suis pas innocente dans cette histoires, mais vu comme il semble ... je pense que si je vais le voir, si j'essai de lui parler il n'écoutera pas et se braquera. Quand tu ira voir Saitama, je t'en supplie vérifie qu'il va bien ... qu'il n'as pas basculé ...

Elle retenait une larme et se reconcentra sur ses sushis pour rester "forte" souriant doucement, d'un sourire triste, a Anko qui sortait de sa chambre. De nouveau seule la brune soupira et finit ses sushis en silence.

Saitama écoutait, il ne presser pas le blond a parler, voyant très bien que ce n'était pas le moment de s'amuser a lui dire d'aller vite. Il ne lui demanda pas non plus d'expliquer en quelques mots, le laissant parler autant que voulu. Si en effet il avait était si proche de Virus, il valait mieux le laisser se "calmer" en le faisant vider son sac. Finalement après un petit moment de silence Saitama dit calmement

- Je pense qu'en effet Emiro a dépassé certaines limites, mais que dans le fond c'est sa personnalité. Regarde là elle est plutôt du genre excessive et tête brulée, Anko est plus calme de ce côté là, même si elle a d'autre défaut. Leur retours en jeunesse n'as pas aidé c'est une certitude, car quand je les vois maintenant je me rend bien compte a quel point elle se sont assagit avec l'age. Genos, je pense que tu devrais au moins accepter le fait que Emiro adulte n'est pas la même que celle ado ... Après je ne suis aps a votre place je ne peux pas choisir et faire les chose pour vous.

Il s'étonenr lui même de voir qu'il parler autant. Il vit arriver Anko et sourit doucement en la prenant dans ses bras avant de reprendre

- Il y a quelque chose entre elle et toi Genos, quelque chose qui n'existe pas entre elle et Bat, crois moi d'un point de vu extérieur cela se vois. Ne lui pardonne pas tout, tout de suite, mais ne fait pas l'indifférent ou tu finira par la perdre.

Et doucement il plongea son regard dans les yeux d'anko et lui caressa la joue avec douceur. Il l'entraina avec lui a l'intérieur, pour ne pas forcé Genos a supporter leur amour et dit calmement a sa douce

- Je pense qu'il vaudrait mieux qu'on vous laisse vous reposer un peu toutes les deux tu ne crois pas ? Je t'aime Anko

Et il l'embrassa avec fougue. Elle lui avait tellement manqué
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtesthabillage.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour en Arrière Chibi!Girls !    

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour en Arrière Chibi!Girls !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Citations et retour en arrière pendant la rédaction.
» Retour en arrière
» Retour en arrière oregon 300
» retour au travail....
» Empêcher un train de partir en marche arrière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ForumTestHabillage :: Votre 1ère catégorie :: RolePlay-
Sauter vers: