AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rep HP

Aller en bas 
AuteurMessage
Grand Duc
Admin
avatar

Messages : 385
Date d'inscription : 15/05/2014
Age : 22
Localisation : Juste derrière toi!

MessageSujet: Rep HP    Mar 6 Fév - 14:21

Le sourire de la rouquine ne quitta pas ses lèvres, aimant voir son cher mari perdre petit a petit les pédale comme elle elle perdait pied. Même une fois allongée, elle continuer de le caresser autant qu'elle le pouvait en le regardant avec amour, son souffle commençant a s'agiter sous l'envie qu'il lui donnait. Comme elle sentait qu'il la caresser en se retenant de regarder ses sous-vêtements, elle s'amusait a le taquiner un peu en venant frotter ses jambes contre lui, lui retirant aussi avec une sensualité très mesurée sa chemise, le mettant torse nu pour mieux le couvrir de baiser.
Quand Lara sentit la robe tombée et laissée place a sa poitrine nue et son magnifique porte jarretelle vert Serpentard, elle se passa les mains dans les cheveux en lui laissant apprécier le spectacle, le regardant d'un air provocateur en jouant de ses courbes. Pourtant, il aurait peut-êtres dû se taire parce qu'elle tressaillit en l'entendant l'appelée "poupée", une nouvelle lueur plus dangereuse s'illuminant dans son regard et sa démarche rappela celle, dominante et charismatique, qu'elle avait avec sa tenue de Durmstrang ou quand elle jouait son double jeux avec les Mangemort alors qu'elle se rapprocher lentement de lui. Arriver a bonne distance, la rouquine lui susurra sensuellement;

- Pourtant, je ne fais que commencer mon amour ...

Sans qu'il ne s'en rende compte, elle récupéras sa baguette dans ses affaire en l'embrassant fougueusement avant de le repousser vers le lit et la suite se passa très vite, elle utilisa le sortilège de l' Incarcerem pour lui lier les poignets se mettant au dessus de lui pour le narguer avec sa poitrine a l'air libre en l'attachant mieux avant de l'embrasser avec fougue et désir mais aussi une pointe de domination et de sadisme qu'elle n'avait pas eu avant.

- Tu vas apprendre qu'on ne m'appelle pas "poupée" sans en subir les conséquences petit dragon ~

Elle l'embrassa encore avant de se relever, le laissant la dévorer du regard tendis qu'elle récupéra sa cravate, un sourire sadique aux lèvres, elle vint le chevaucher et lui glisser le petit bout de tissus sur les yeux en lui frôlant les cheveux, lui attachant bien pour le priver de deux de ses cinq sens sans pour autant se gêné pour coller ses seins et se frotter contre lui en jouant de son attache de pantalon.

- J'espère que tu aime êtres dominer, parce que le premier round est pour moi.



Le jeune blond n’aurais jamais cru que ce simple mot, ce simple poupée, aller débloquer a ce point sa femme et le propulser dans un univers de plaisir sexuel très éloigné de ce dont ils avaient déjà eu l’occasion de pratiquer. Il l’observait avancer vers lui d’une allure terriblement dangereuse mais également incroyablement sexy, il se laissa pousser sur le lit, appréciant la voir si entreprenante mais très loin de deviner la suite.
Lorsqu’il l’entendit prononcer le sort, lorsqu’il sentit ses poignets se lier entre eux et s’attacher au lit il resta con. Il n’en revenait pas, elle venait de réellement l’attacher au lit ? Elle était réellement entrain de lui grimper dessus avec perversitée en lui montrant sans gêne sa poitrine délicieuse ? Il devait avouer qu’il était terriblement surpris et pas habituer a ce genre de chose, mais qu’il aimait cela. C’est pourquoi il répondit avec fougue a son baiser restant pour le moment sagement attaché au lit, la reluquant sans gêne.
Cependant lorsqu’il la vit approcher avec sa cravatte, il déglutit partager entre un extreme trouble de se faire ainsi totalement dominé par son épouse et le fait de trouver ça extremement excitant. D’une voix torublée au souffle chaud il lui dit

-    Tu ne va pas faire ça tout de même ?

Et même si il restait incrédule il se fit bander les yeux. Cela le plongea dans un état second. Privé de sa vue et de sa capacitée a toucher et agir, il avait tout ses autres sens extremement sensible. Chaque bruissement de tissus, chaque caresse, chaque souffle l’lectriser au plus au point et rendait toujours plus importante et même quelque peu douloureuse sa trique. Il était totalement perdu dans un flot de nouvelles  sensations extremement perverses, a la mercie totale de son épouse. Il soupirait et frisonner de manière execive, fascinée par ce qu’elle lui faisait découvrir.



Lara avait un immense sourire aux lèvres, le trouvant tout simplement délicieux a êtres autant perdue et soumis a elle, elle n'aurait pourtant jamais imaginée qu'elle aimerais autant le dominer mais il avait l'air tellement adorable que c'était difficile de ne pas succomber a ses pulsions. Elle ne se contenta donc pas de simplement le chevaucher, elle le caresser du bout de doigt et lui soufflait près de l'oreille de manière taquine, attentif a la moindre petite réaction de sa part, la rouquine le sentait a l'étroit dans son pantalon alors elle ne se fit pas prier pour finir de le déshabiller, non sans lui susurrer des mots doux pour le rendre d'avantage fou. Mais comme la rouquine était sadique, elle se recula en l'observant totalement nue et attacher, gravant la scène dans sa mémoire en lui parlant d'une voix terriblement sensuel.

- Mon dieu que tu es à croquer ...

Elle se rapprocha de nouveau pour lui caresser le torse et les jambes, voulant jouer encore un peu avec ses nerfs elle se frotta a lui et fit rouler son bassin contre son membre dur en gémissant d'envie, lui grignotant le cou avec plaisir, elle laissait totalement aller sa luxure pour le rendre dingue avec cette délicieuse torture, voulant presque l'entendre la supplier d'aller plus loin. Heureusement pour lui, ce petit manège ne dura que quelques instants, et finalement, la rouquine se mis a lui caresser les parties intimes avec intérêt avant de venir lui embrasser le bout du gland. Pour le moment, elle ne lui avait encore jamais fait de fellation mais elle laissa parlée ses instincts et sa logique en le léchant sur toute la longueur avant de le prendre doucement en bouche, faisant attention a ne pas que ses dents ne le touche elle commença a bouger la tête d'avant en arrière en jouant de se langue et de ses lèvres sur le sexe darder d'envie de l'homme qu'elle aimait. Elle s'appliqua énormément, lui caressant les bourses avant de remonté sur son gland et de jouer avec sa petite fente, léchant sans gêne les goutes de prés sperme qui s'en échapper.

- Tu aime que je te pompe ~ ?

Bien sûre, elle se douter de sa réponse et sourit avant de le reprendre en bouche et recommencer a lécher et sucer, fermant les yeux en soupirant de plaisir, elle lui caresser le torse d'une main et les bourses de l'autre.


Dernière édition par Grand Duc le Sam 24 Fév - 21:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtesthabillage.forumactif.org
Grand Duc
Admin
avatar

Messages : 385
Date d'inscription : 15/05/2014
Age : 22
Localisation : Juste derrière toi!

MessageSujet: Re: Rep HP    Sam 24 Fév - 16:11

Tendu c’était le mot décrivant le mieux Drago a cet instant. Sa queue était tendu comme pas possible coincée dans son pantalon, mais tout son corps l’était également, se demandant bien a quel sauce il allait être mangé. Et a cet instant il était très loin de s’imaginer qu’il aller en effet être dévorer par sa rousse.
Ses sens hypersensible vu comment il était sur le lit le fit intensément frisonner lorsqu’il sentit les vetements qui l’habiller encore disparaitre e tle frais de la chambre l’entourer. Par chance le froid disparus rapidement pour être remplacer par la chaleur de son épouse. Enfin pas exactement, car a peine était-il entrain d’apprécier la sensation des tétons de sa belle contre son torse et de ses lèvres dans sa nuque, qu’il la sentit de nouveau disparaitre. C’était frustant de ne pas voir et surtout de ne rien pouvoir faire pour la garder contre soit. Il grogna de mécontentement n’aimant pas ne plus la sentir a ses côtés.
Sauf qu’il ne s’attendait pas a la nouvelle attaque de Lara. Il gémit d’uen voix grave mélangeant surprise et plaisir à peine eu t-il sentit ses lévres effleurer son gland extrémement sensible. Et ces grognements de plaisir ne s’arrangèrent pas lorsqu’il la sentit le lécher, le prendre en bouche, le pomper. Drago ne prit même pas la peine de répondre a sa question vu comme il était evident qu’il adorait ça. Son gland était extremmeent sensible tellement il était excité et même si il avait voulu retenir son prés sperme c’était mission impossible. Il se sentait suinter dans la bouche de son épouse, il sentait tout son corps trembler, et son souffle était chaud et saccadé. Il essayer tant bien que mal de reprendre son calme lrosqu’elle lui laissait quelque instant de répis, mais ce n’était pas très concluant. Plus elle s’occupait de lui, plus il sentait qu’il aller lui jouir en bouche. Il essayer donc de se tordre sous elle pour libérer une de se smaisn et reprendre le dessus, lui permettant de ne pas craquer … mais sa femme était bonne en sortilège et ses nœud était inpossible a défaire.
C’est donc dans un grognement roque et viril qu’il se sentit éjaculer dans la bouche de Lara. Il sentait ses flots de spermes s’éjecter et être avalé par la rousse, ce qui était tellement agréable mais qui le placer dans une situation de gêne extreme, ayant légérement honte de craquer si vite sous ses attentions bucales. Cependant ce n’était pas parcequ’il venait de jouir face a ce trop plein de sensations nouvelles que cela voulait dire qu’il n’était pas d’attaque. Bien au contraire, son sexe était toujours fièrement dressé et dur comme le rock, prés a s’occuper comme il le fallait de sa terrible épouse. D’ailleurs lorsqu’il sentit son dernier jet de sperme être avalé il lui dit d’une voix terriblement sévère, dangereuse mais très excitante

-    Détache moi immédiatement que je te sautte !

Car oui si a la base il pensée peut être faire une nuit de noce très longue masi aussi très romantique, là après ce qu’elle venait d elui faire vivre, il aller d’abord la baiser bestialement avant de possiblement revenir dans quelque chose d eplus doux.



La rouquine aimait terriblement le sentir aussi sensible et frustrer, elle se délecter de le voir dans un état pareil de plaisir sous ses doigts possessif et joueur, ne parlons même pas du sourire en coin mis sadique de prédatrice quand elle le senti se débattre et essayer de se libérer. Mais malgré tout, elle continuer de s'occuper de sa virilité avec des soupir de plaisir marqué, avalant sa semence de manière perverse quand il se libéra entre ses lèvres, elle le trouvait encore plus adorable d'avoir craquer aussi vite et d'êtres toujours en états comme s'il ne c'était rien passer. Quand elle l'entendis lui ordonner de le détacher pour la sautée, elle sentit une douvelle vague de chaleurs dans son bassins, terriblement excitée et lui enleva simplement le cravate en revenant se coller a lui, n'ayant qu'une envie; le taquiner d'avantage.

- Hmm... Tu as oubliés la formule magique de fin mon dragon ~

Elle frissonna en croisant son regard et se lécha les lèvres de manière provocante, se doutant qu'elle allait prendre cher une fois qu'il serait libre mais bon sang qu'elle aimait ça ! Elle qui avait aussi imaginer quelque chose de plus doux et romantique, elle avait totalement perdue la raison pour se plonger dans la luxure et rendre fou son mari par la même occasion. D'ailleurs, elle pris son temps pour le détacher, le couvrant de caresses et de baisers, frottant son entre jambe contre sa cuisse pour bien lui faire sentir a quelle point sa culotte était humide, l'embrassant fougueusement en lui mordillant légèrement les lèvres avant de finalement s'écarter quand elle lui délivra les poignets.



A peine eu t’il était détacher Drago attrapa avec force Lara, la souleva pour la plaquer avec une certaine violence contre le lit alors qu’il lui arracha presque sa culotte. Il la pénétra d’un coup sec et rapide. Elle l’avait poussé dans des retranchement tel qu’il n’en avait strictement rien a foutre de formules de politesses. Il voulait la prendre, la faire hurler et surtout faire qu’elle n’oublie jamais cette nuti de noce ! Il lui répondit cependant entre deux grognements virils de plaisir alors qu’il bouger avec vivacité en elle

-    Tu as raison, j’ai oublié de rajouter que j’allais te faire hurler toute la nuit !

Il lui mordit avec une certaine violence la nuque alros qu’il tenait avec force les cuisses de sa rousse, la fessant petit a petit relever le basin alors qu’il passer lui-même d’une position allongée sur elle à une possition a genoux pour lui mettre des coup de butoir toujours plus fougeux et profond.
Il la dévorait du regard avec un air de prédateur fou, mattant sans aucune gêne sa poitrine rebondir a chacun de ses coups de reins, observant sa queue écarter la chatte étroite de son épouse. Il avait finit par poser les jambes de Lara contre ses épaules alors que toujours a genoux il tenait son dos bien droit. Sa femme était vriament une créature de fantasme qui le pousser aux vices les plus intenses. Il porta son pouce a ses lévres, l’humidifiant bien comme il faut de sa bave avant de venir titiller avec frénésie son clitoris, continuant bien a la défoncer en parallele. Il avait l’instinct que cette sensation très fraiches sur son bouton de plaisir couplé a ses coup de burin violent aller être un duo terriblement délicieux pour son épouse. Et au vu du flot de cyprine qu’il sentait autour de sa queue, de l’étroitesse de la chatte de Lara et de ses cris, il n’avait pas tord. Il la sentait monter toujours plus haut dans le plaisir, mais voulant la jouer sadique, il finit par se retirer d’elle alors qu’elle aller visiblement passer un palier de plaisir.
Il la garda bien avec le bas du dos relever, prés de lui, leur sexe pas loin l’un de l’autre, mais suffisement éloigné pour qu’ils ne se touchent pas. Il la bloquer pour qu’elle ne puisse pas bouger, lui laissant jsute observer sa chatte humide mais surtotu sa bite luissante de mouille. Il se vanger littéralement de tout els suplice qu’elle lui avait fait. Finalement il la fit relever encore le dos pour approcher sa minette de sa bouche et il pencha la tête un peu en avant. Sans la quitter du regard il commença par souffler sur l’intimité de sa rousse qui était tout simplement brulante avant de la lécher. Il joua encore quelque temps avec sa langue contre sa chatte, avant de finalement la laisser retomber le dos sur le lit.
Et il fendit sur elle comme un prédateur. Après cet petite pause sadique, il l’attrapa par les hanches, la forcant a se mettre a quatre patte, avant de se présenter derrière elle et de la pénétrer en levrette.


La rouquine poussa un gémissement de plaisir et de surprise en le sentant la pénétrée si brutalement, totalement sous le charme de le voir aussi sauvage mais c'était plus fort qu'elle, elle ne pouvait s'empêcher de continuer les provocations, alors quand il fit le fier en disait qu'elle allait hurlée toute la nuit elle se mordit les lèvres avant de lui lancer d'un regard provoquant en gémissant.

- Haaa, haaannnn, que de la gueule !

Lara se cambra sous les coup fougueux de son mari, aimant se faire défoncer avec une telle hargne, quoique, un peu frustrée de ne pas pouvoir le toucher a son tour de par leur position, mais dans le fond, c'était de bonne guerre. Elle ferma les yeux en gémissant intensément, son corps tremblant sous le plaisir immense qu'il lui procurer alors qu'elle s'accrochait aux draps d'un main l'autre passant dans ses cheveux roux de manière terriblement sensuel, elle eut aussi droit a lâcher un gémissement de frustration quand il se retira alors qu'elle se sentait grimper au rideaux, mais l'avantage c'est qu'elle avait tout le loisir de l'observer en reprenant un peu son souffle, sa poitrine bougeant au rythme de sa respiration effrénée. Quand il joua de sa langue sur son sexe terriblement brulant elle n'arriva pas a retenir le gémissement qui franchit ses lèvres, sentant clairement le plaisir pulser dans tout son corps. Une fois relâchée, elle se mit légèrement sur le côté en faisant la proie soumise et offerte qui tentait de s'échappée, son regard bleu embrumée par la luxure avant de lâcher un nouveau gémissement en finissant en levrette. Ses ongles s'enfoncer dans les draps alors qu'elle relever la croupe pour mieux qu'il la pénètre, gémissant toujours plus fort en rejetant parfois la tête en arrière totalement dans un autre monde, elle ne se gênée pas pour lui dire ce qu'elle ressentait.

- Haaa putain ! T'es tellement .... Hmmm ... Bon ! Han oui ! Vas-y baise moi ... Haaannn !

Elle adorait ça a en devenir complètement dingue, ondula du cul contre lui en criant presque de plaisir, elle ne s'en voulait absolument pas de l'avoir fait disjoncter comme ça, bien au contraire, et son petit côté maso était très satisfait qu'elle se fasse dominée de la sorte.


Dernière édition par Grand Duc le Sam 17 Mar - 6:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtesthabillage.forumactif.org
Grand Duc
Admin
avatar

Messages : 385
Date d'inscription : 15/05/2014
Age : 22
Localisation : Juste derrière toi!

MessageSujet: Re: Rep HP    Sam 24 Fév - 18:07

Drago la tenait d’abord avec fermetait par les hanches alors qu’il la prenait sans aucune douceur, cependant plus il l’entendait hurler de plaisir et relever son cul, plus il s’allonger sur elle, collant bien son torse contre son dos. Il avait les mains baladeuse et pelotter sans gêne sa rousse ou frottait avec excitation son clitoris pour la faire craquer encore d’avantage. Il lui mordait avec avidité la nuque et l’épaule, lui laissant quelques suçons et marque de morsure avant de lui murmurer d’une voix dominante et perverse

-    Pourtant ma très cher femme, tu hurle comme une chienne ce soir !

Et comme pour marquer le coup et répondre a sa demande de la baiser il accéléra encore devenant toujours plus violent et profond. Il ne retenait plus son souffle chaud et rauque, ni ses mains baladeuse, ni quoique ce soit en fait. Il se défouler sur elle, la pilonant avec avidité et la marquant de partotu que ce soit par des morsures ou des griffures. Il laissait de nombreux rale de plaisir lui échapper alors qu’il malaxer avec avidité un des seisnd e Lara, les dents plantées dans sa nuque.
Au bout d’un moment il se releva et attrapa d’une poigne les cheveux de Lara pour l’obliger a garder la tête relevée. De son autre main il lui tenait fermement les hanches et en se léchant perversement les lèvres il lui dit

-    Hmmmm j’aime quand tu gémis comme ça sous mes coups de bite ! Et toi petite saloppe t’aime que je te saute ?

Il n’avait évidément pas besoin de réponse pour savoir que son épouse aimait ce qu’il lui faisait, mais Drago avait juste totalement perdu pied ! Cependant plus ça allait plus il sentait la jouissance approcher. C’est donc après un derneir coup de butoir bien profond qu’il se retira de sa rousse pour lui éjaculer sur le dos alors qu’il sentait le bas de son ventre être en partie humidifié par la jouissance de sa rousse. Il était éssouflé et transpirant, mais loin d’être totalement épuissé.
Il relacha cependant la poignet de cheveux qu’il avait toujours gardé en main et se pencha sur Lara pour l’embrasser dans la nuque, ce moquant bien de s’étaller son sperme sur son ventre. Ses baisers étaitent encore en partie fougeux et bestial, mais petit à petit ils devienrent plus doux. Il se laissa tomber sur le lit de côté, emportan contre lui sa rousse leur laissaient le temps de reprendre leur souffle. Cependant les caresses sensuel qu’il faisait sur son intimité, lui laissait bien comprendre qu’ils n’en avaient pas finit loin de là.
Il la doigtait avec douceur alors qu’il lui déposer plusieurs baiser délicat dans la nuque et derrière son oreille, lui murmurant d’une voix encore chaude mais beaucoup plus douce

-    Lara … je t’aime tellement …

Et doucement il la pénétra de nouveau en cuillère, une position bien plus douce et calme que ce qu’il venait de lui faire subir depuis tout a l’heure. Il lui malaxer tendrement le sein alors qu’il la couvrait de baiser, soupirant de plaisir de se sentir en elle.
Il ne se rendait pas bien compte de ce qu’ils venaient de faire, mais pour l’instant cela ne le préocuper pas. Il avait pour objectif de finir la nuit tendrement avec sa femme. Altenant tendrement entre missionaire, cuillère, amazone, il finit au bout de plusieurs heures et jouissances par remplir de novueau son épouse en même temps qu’il la sentait jouir autour de lui. Le jeune Malfoy était dans un univers parallèle ou plus rien n’existait mis a part son épouse.



La rouquine gémissait sans pouvoir se retenir, complètement dingue de ses coups de butoirs et a la merci de ses mains baladeuse, elle tremblait sous un tel traitement, poussant un cri de plaisir quand il accentuer ses mouvements, tout son corps électriser par sa voix terriblement dominante et sexy alors qu'elle même le supplier de se laisser aller en savourant. Quand il lui releva la tête elle s'agrippait toujours plus aux draps, rendant ses phalange encore plus blanche que d'habitude en le regardant de manière très soumise et totalement en proie au plaisir charnel. Ce n'était même pas la peine qu'elle essaie de lui répondre tellement elle jouissait en criant de plaisir, se refermant bien sur lui en se crispant entièrement. Lara frémis intensément en sentant sa semence dégouliner dans son dos et tomba comme une masse sur le lit quand il la relâcha, ses jambes plus vraiment capable de la soutenir pour le moment, d'ailleurs en parlant d'elles, ses cuisses était dégoulinant de mouille -finalement, elle aurait peut-êtres dû s'abstenir de porter un porte jarretelle vu dans quelle état il avait finis- alors qu'elle essayer de reprendre son souffle, complètement pantelante et couverte de transpiration. Elle mit du temps a redescendre de son nuage et se rendre compte qu'elle avait un filet de salive au coin des lèvres qu'elle essuya d'un reverse de main avant de rendre ses doux baiser a son beau blond, pensant l'espace d'un instant qu'elle l'avait peut-êtres trop chercher et sous-estimer inconsciemment, mais bon sang qu'elle avait aimée ça !
Mais elle adora aussi qu'ils reprennent une cadence plus romantique et douce en le câlinant tendrement, en profitant pour faire une courte pause pour le prochain round l'embrassant langoureusement.

- Moi aussi je t'aime ... Drago ... tu ne sais pas ... a quelle point ...

Elle ferma les yeux en gémissant, trouvant ça délicieux de l'avoir de nouveau en elle et profita de son blond tout au long de la nuit, le marquant et le caressant autant qu'elle pouvait avant de finalement sombrer dans le sommeille dans ses bras.

Malheureusement, le réveille fut plus ... "Douloureux". Lara se réveille en douceur, enivrée par l'odeur de son beau blond, mais quand elle voulus s'étirée elle se raviva au dernier moment en lâchant un petit "aie", sentant que tout son corps lui faisait mal a cause de leur folies de la veilles ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtesthabillage.forumactif.org
Grand Duc
Admin
avatar

Messages : 385
Date d'inscription : 15/05/2014
Age : 22
Localisation : Juste derrière toi!

MessageSujet: Re: Rep HP    Dim 25 Fév - 3:45

--------------------------------------------------
UNIVERS ALTERNATIF
--------------------------------------------------


> Serpentard | Médiévale | Maraudeurs!Time
> Fantasy
> Maraudeurs!Verse
> Maraudeurs!Prof
> Genderbend
> Roleswap
> Moldu!Gakuen


Delphi > 1997 | Teddy > 1998
Victoire > 2000 | Dante R > 2001
James S > 2004 | NextGenP > 2006
Alistair R > 2007 | Lily L/Hugo W > 2008

1er S 2015 : James Sirius P entre à Poudlard
1er S 2017 : Rose W, Scorpius M et Albus S. P entrent à Poudlard

2010 = P 4  | J 6 | D 9 | V 10 | T 12 | D 13
2017 = P 11 | James 13 | Dante 16 | Victoire 17 | Teddy 19 | Delphi 20

2020 [vol du retourneur de temps] / Lesparents = 39 ans | Eli' 41 ans | Sev' 59 ans


Dernière édition par Grand Duc le Mer 18 Avr - 22:43, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtesthabillage.forumactif.org
Grand Duc
Admin
avatar

Messages : 385
Date d'inscription : 15/05/2014
Age : 22
Localisation : Juste derrière toi!

MessageSujet: Re: Rep HP    Sam 31 Mar - 19:02

1976 : Sirius s'enfuit de chez ses parents
Juin : James, Lily, Sirius, Remus, Peter et Severus Rogue passent leur BUSE. À la fin de l'épreuve de défense contre les forces du Mal, James humilie Rogue en public et ce dernier insulte Lily qui avait pris sa défense ; le soir même, Lily décide de ne plus reparler à Rogue.
1977 : Au cours de l'année : Regulus Black se rallie aux Mangemorts.
Septembre : James et Lily deviennent préfets en chef.
1978 : Juin : James, Lily, Sirius, Lupin, Pettigrow et Rogue passent leurs ASPIC avec succès et quittent Poudlard.


Dernière édition par Grand Duc le Mer 18 Avr - 22:44, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtesthabillage.forumactif.org
Grand Duc
Admin
avatar

Messages : 385
Date d'inscription : 15/05/2014
Age : 22
Localisation : Juste derrière toi!

MessageSujet: Re: Rep HP    Jeu 5 Avr - 1:09

La rouquine devait avouée que là, elle était totalement perdue ... Entre les dires de sa meilleur amie et le comportement de Remus ... Il était tellement adorable et bourrer de qualités, elle savait qu'il deviendrais encore plus charmant et agréable quoiqu'un peu taquin avec le temps, il la faisait craquée et en plus elle se doutait bien des pensée sombre qui devait lui trotter dans la tête même si elle était loin de s'imaginer la vérité, ayant du mal a croire que son professeur de défense contre les force du mal favoris avec Elisabeth, pouvait bien craquer sur elle plus jeune. Mais il n'y avait pas que lui bien sûre, un certain Serpentard blond la perturbée toujours autant, sauf qu'elle ne se rendait absolument pas compte de tout ce qu'elle avait réveiller avec son "tu ressemble a mon futur petit ami" puisque c'était vrai étant donner qu'il s'agissait de son fils et Eli' n'avait pas besoin de lui dire pour que le fait qu'il soit son beau père la refroidisse directement. C'est donc les joues légèrement rouge et l'esprit perdue dans ses troubles sentimentales qu'elle se laissa emportée par Elisabeth, sans trop s'en rendre compte tout de suite. Ou du moins, jusqu'à ce qu'elle ouvre la bouche, la ramenant brusquement sur terre.

- Comment est-ce que tu veux que je me laisse aller alors que notre prof et mon beau père me font du gringe ?!

Elle allait de nouveaux disjonctée, mais a la place, elle pris une grande inspiration et se reprit d'un air tout timide.

- Enfin ... Pour Lunard je comprend très bien ce que tu veux dire ... Et j'ai terriblement envie de le rassurer et lui dire a quel point il est formidable, mais ce n'est pas aussi simple ni comme si c'était réciproque ! Pas comme toi et Sirius ! A moins que ... ?

De nouveaux aussi aveugle que possible, elle ne voyait rien de l'attirance du brun pour elle te commencée a s'embrouillée, en revanche, elle voyait très bien le triangle amoureux qui commencer a se former avec Elisabeth et les deux ténébreux alors elle voulus changer de sujet pour l'embêté a son tours. Sauf que ça ne servais a rien et que sa meilleur amie finis par s'esquiver pour rejoindre les garçons, la faisant lâcher l'affaire en grommelant légèrement.















Sirius > Severus




-    Que t’arrive-t-il Sirius ? C’est rare de te voir avec un air aussi sérieux.
Il sentait cependant que le brun semblait partager entre l’envie de le taquiner et l’envie de lui parler de ce qu’il avait en tête. Il décida donc de prendre els devant
-    Va y, fout toi de moi ! Oui ! Oui je craque pour elle et tu le sais très bien mais je refuse de me laisser aller … tu sais bien ce que je suis …. Ce que je peux devenir … un monstre, un danger … je ne veux pas lui imposer ça et risquer de perdre son amitié …. C’est déjà énorme pour moi tu comprends ?!
Il soupira passant une main dans ses cheveux et sur certaines cicatrices qu’il avait sur les avant-bras, étant un instant perdue dans ses pensée avant de revenir sur terre et de sourire avec bienveillance
-    Maintenant à toi de me dire ce qui te préoccupe Patmol.
Il écouta avec attention et calme ce que le brun lui racontait.
--------------------------
Il remarquait bien que cela n’avait guère d’effet sur elle mais pourtant il notait aussi qu’elle semblait l’esquiver, ce qui lui provoquer un certains sentiments de satisfaction. Satisfaction qu’il comptait bien lui exposer en pleine figure un jour où ils se croisèrent dans un couloir totalement vide hormis eux deux. Sauf qu’avant même qu’il puisse dire quoique ce soit elle avait déjà pris la parole … et le figea sur place. Il n’avait pas rêvé ? Il venait bien de l’entendre dire qu’il ressemblait beaucoup à son futur petit copain ? Comment c’était possible ? Comment pouvait-il ressembler à son futur petit copain alors qu’il était le seul blond et le seul mec insupportable avec elle ? A moins que … Non ce n’était pas possible, cette rousse qui s’éloigner comme si de rien n’était après avoir lâché un tel pavé dans la marre, était-elle en train de sous-entendre que lui et elle … ensemble ?
Il ne savait dire si cette nouvelle le mettait mal à laisse ou au contraire de très bonne humeur … Du coup pour trancher la poire en deux, il décida de se montrer chiant avec les deux bruns qui l’accompagner. Il avait en effet remarqué que Severus avait tendance à présent a disparaitre au moins une fois par semaine pendant environ une heure et demie/deux heures et que lorsqu’il revenait … il semblait à la fois très mal mais en même temps satisfaits. Ainsi il ne se fit pas prier pour aller le voir un jour
-    Alors Severus aujourd’hui on ne disparait pas après les cours ? Tu vas encore voir Evans ? Je ne peux plus rien pour toi …
Pour lui le brun était  indécrottable à s’acharner encore a trainer avec cette foutu sang de bourbe. Mais aux lieux de lui faire une réflexion là-dessus il préféra continuer
-    Elle te fout dans un état pitoyable tu sais ? faut vraiment que tu arrêtes de la voir, pour ton propre bien et que tu continues plutôt a espionner les autres crétin de gryffondor.
Il le regarda avec une certaine supériorité et autorité, voulant toujours faire oublier la rousse au brun … peut être qu’ainsi lui-même oublierais sa propre rousse.
--------------------
Elisabeth avait suivi Lara le jour où elle l’avait interpelé avec sévérité. Vu comment elle venait de l’appeler, la brune se doutait que c’était un sujet sérieux. Elle la suivit donc a l’écart laissant les garçons seul. Écoutant en silence Elisabeth ne put s’empêcher de sourire à la fin de la remarque de son amie. Elle attrapa la rousse par les épaules et l’obligea à se stopper et à la regarder. D’une voix douce et calme elle lui répondit
-    Je n’y peux rien si je craque sur des hommes destiné a mourir pour leurs causes, mais pas la peine de me le rappeler !
Elle lui fit un clin d’œil avant de reprendre avec un plus de sérieux mais toujours autant de calme
-    Ne t’inquiète pas Lara. J’aime plus que tout Severus et toi Drago. Nous sommes des femmes respectables. Je ne peux nier que Sirius me rend toutes choses mais je ne craquerais jamais au point de tromper mon époux, alors crois-moi Lara si moi je suis capable de dire ça, toi je n’ai aucun doutes que tu ferras de même. Détends toi donc d’accord ?
Elle regarda sa meilleure amie avec bien vaillances et rajouta d’une voix complice
-    Et puis dans le fond il vaut mieux qu’il y ai quelque chose avec Remus qu’avec Lucius … je pense que Drago prendrais moins bien le fait que toi et son père vous fricotiez ensemble !
Elle tapota l’épaule de son amie une nouvelle fois pour la rassurer et s’en alla comme si de rien n’était. Elisabeth avait préférer éviter de dire a Lara a quel point elle avait besoin de Sirius et de sa bon humeur a ses côtés au vu de ce qu’elle découvrait sur le passer de son époux a chaque séance de cours particulier. Elle connaissait déjà qu’il n’avait pas eu une vie simple, mais l’imaginer était une chose, voir ses souvenirs en était une autre et c’était bien plus déstabilisant. La brune continuait en effet les cours avec le jeune Serpentard. Il était doué, très doué même et même si il lui avait fallu un certain temps pour réussir enfin a mettre en pratique la théorie, il l’avait compris très rapidement ce qui était déjà une victoire en sois vu le nombre de personnes qui n’arrivait pas à comprendre l’intérêt de contrôler ses sentiments. Elle était heureuse car elle sentait une sorte de complicité s’installer entre eux petit à petit. Il était certes toujours sur la défensive au début, mais dès qu’il arrivait enfin à se mettre dans la bonne mentalité il s’apaisait et un lien ce créé entre eux au-delà de l’Occlumancie.
Cependant elle devait avouer regretter voir que d’un côté leur relations s’améliorer, mais que de l’autre il devenait encore plus a cran avec les deux autres gryffondor. Il commencer à se rebeller de plus en plus, hésitant de moins en moins a répondre a leurs attaques … même si seul contre deux il était souvent désavantagé et ridiculiser … pour le plus grand désespoir de la brune qui chercher donc a toujours le pousser plus loin dans ses retranchement durant leurs cours, histoire qu’il prenne sente qu’il était un puissant sorcier qui en connaissais bien plus que toute leur année réunis (enfin a partir du moment qu’on retirer Lara et elle). Un jour elle lui sourit et dit avec douceur alors qu’il venait de la sortir rapidement de son esprit
-    Bien tu maitrise la technique c’est bien. Je suis contente de voir que tu l’as appréhendée aussi rapidement ! Cependant il te faut encore t’entrainer, car c’est bien beau de savoir se protéger lorsque la personne en face montre clairement son désir de pénétrer ton esprit, maintenant il faut que tu sache le faire instinctivement même lorsque tu ne t’y attends pas.
Elle lui sourit avec calme alors qu’elle était adossée contre le tronc du saule. Le froid commencé à s’installer, elle allait devoir trouver un autre lieu pour pouvoir travailler avec lui en paix. Elle reprit avec calme
-     Je ne suis donc pas encore prête à laisser ton esprit tranquille tu l’auras compris. Maintenant je vais t’emmerder en dehors de nos cours pour t’entrainer. Mais j’ai confiance en ta réussite. A partir du prochain cours je vais t’apprendre la Legilimancie. Tu as vu comment je m’y prends, maintenant ton objectif sera de me soutirer des souvenirs. Crois-moi ça ne va pas être simple, mais les séances seront plus agréable pour toi par contre. Vu que l’hiver arrive, retrouve-moi dimanche soir dans une des salles de cours vide du couloir menant à la tour de voyance.
Elle se leva et le regarda un moment avec une certaine intensité, plongeant son regard dans le sien, le trouvant terriblement beau. Elle frissonna légèrement et se mordit la langue pour se retenir d’avoir un geste affectif envers lui … il n’était pas encore près pour ça d’après elle, bien trop encore amoureux de Lily. C’est donc sans rien dire de plus qu’elle rejoint les maraudeurs à la salle commune et tomba sur la scène très équivoque qui se passer entre Lara et Remus. Tout comme Sirius Élisabeth avait un sourire et un regard remplis d’amusement et d’incitation à se laisser aller, sauf qu’elle sentait bien que son amie était troublée. Elle l’invita donc à venir parler avec elle « entre fille ». Une fois seule Eli décrocha un grand sourire à la rousse
-    Hum alors comme ça notre petit loup te fait vraiment craquer ? Ce n’était pas loin du baiser passionnel là !
Elle sourit un peu plus et regarda avec douceur son amie
-    Ecoute Lara, laisse toi aller. Un baiser ce n’est pas tromper Drago, je sais que tu sauras t’arrêter avant d’aller trop loin et de le regretter. Mais je pense que lui ça le rassurerais de savoir qu’il peut plaire malgré son soucis … et toi ça te soulagerai un peu de la pression que tu te mets. Tout ce qui se passe ici restera ici. Nos cher et tendre n’aurons jamais aucune connaissance de notre voyage ici et de ce qui s’est passé, donc un petit baiser ce n’est pas grand-chose mais ça vous fera du bien
Elle lui fit un sourire complice mais surtout bienveillant avant de retourner au près des garçons. Son regard tomba immédiatement sur celui de Sirius et elle frissonna … que ferait-elle si ce brun lui montrer autant d’affection que ce que Remus montrer a Lara ? Il lui plaisait il n’y avait aucun doute … mais elle comparer à la rousse avait son futur époux dans l’enceinte du château … Elle sourit, elle verrait ça le jour J si cela devait arrivait. Après tout elle se savait suffisamment amoureuse de Severus pour ne pas franchir une certaine limite. Elle vient s’assoir a côté du brun et avec amusement elle lui passa une main dans les cheveux, les ébouriffant légèrement en rigolant
-    Alors comme ça toi aussi tu a eu une petite discussion privé ? J’peux savoir sur quoi ?
Elle le regardait avec un air taquin ignorant totalement les regards assassins que lui lancer les groupie de Sirius et les regards noirs de ses propres fan boys.
Les jours passèrent et comme elle l’avait expliqué a Severus, elle ne se retient pas de parfois pénétrer avec un manque total de douceur son esprit lorsqu’ils se croissaient. Evidement elle ne le faisait pas tout le temps histoire qu’il ne sache jamais quand elle aller attaquer, mais tout de même assez régulièrement pour qu’il puisse s’entrainer de manière efficace. Elle continuer toujours a trainé avec le grand chien noir et a se rapprocher indéniablement de lui-même si elle refuser en partie de croire au fait qu’il lui plaisait vraiment autant. Viens le dimanche et le premier cours de Legilimancie de Severus. Comme elle lui avait dit son esprit était totalement impénétrable et il se casser les dents a chaque tentatives. Mais même si la brune n’avait aucun mal a protéger ses pensée et ses souvenir, elle ne pouvait s’empêcher d’être troublée et déstabiliser. Ce qui était bien visible durant une des pause qu’ils firent. Elle ne pouvait s’empêcher de se demander si elle devait laisser voir quelques bride de leurs futur vie commune a Severus … ou si cela n’était pas une chose sage a faire … et puis elle avait eu l’impression tout au long de la semaine que Sirius était beaucoup plus attentif a ses faits et geste … presque parfois jaloux et encore plus dédaigneux envers Severus. Cette situation la troublait énormement.




> La blague
Rogue est intensément curieux et cherche à savoir où Lupin disparaît chaque mois. Se rendant compte de cela, Sirius suggère que Rogue suive Lupin par le passage secret sous le Saule Cogneur. James, réalisant qu’avec cette blague Rogue se retrouverait face à Lupin en pleine transformation et que cela était très dangereux, empêche Rogue d’emprunter le passage, sauvant par la même occasion sa vie. Rogue, bien malgré lui, se retrouve alors avec une dette envers James.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtesthabillage.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rep HP    

Revenir en haut Aller en bas
 
Rep HP
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ForumTestHabillage :: Votre 1ère catégorie :: RolePlay-
Sauter vers: